J30... L'eau qui roule!

Publié le 27 Avril 2015

Diner entre marcheurs hier soir au gîte, tout le monde fait sa tambouille et on papote. Il ne faut pas très chaud car notre hôtesse, toute sympathique qu'elle ait été de m'avoir ouvert le gîte bien avant l'heure normale, a coupé le chauffage et ne "peut" pas le remettre en marche. Résultat le linge lavé ne sèche pas et il fait comment dire "frais" dans le gîte. D'autant que depuis 17h les gros nuages noirs qui étaient sur les Pyrénées fondent sur nous...et ça tombe bien.

En fait il va pleuvoir une bonne partie de la nuit et redoubler d'intensité en fin de nuit. A la météo ils ont annoncé des risques de débordements...c'est bon ça déborde de partout! Tout le monde s'est habillé en conséquence pour partir. Afin de ne pas tremper en plus ma veste sous le poncho, je décide de partir directement en tee-shirt avec le poncho, ça devrait suffire et au moins j'aurai un vêtement de pluie sec en arrivant pour l'après midi.

Les premiers kilomètres sont les plus gênants car on est dans des "chemins herbeux" ce qui est très joli par temps clair et ensoleillé. Je me souviens d'ailleurs, comme toute la journée de mon passage il y a deux ans, je reconnais comme si j'étais passé hier. L'air était frais mais le soleil avait bien chauffé pour mon arrivée à Saint jean. Comme vous pourrez le remarquer sur les photos, les chemins se sont transformés en piscine. Il y a par endroit 40cm d'eau et je dois faire l'acrobate avec mes bâtons pour passer au plus haut de ce qui reste de terre pour ne pas définitivement transformer mes chaussures en palmes... A cet exercice je me débrouille pas trop mal et parfois en marchant tres doucement, l'eau arrive juste en dessous du haut de mes chaussures, donc pas d'immersion complète. Mes amis marcheurs moins alertes que moi et plus petits auront pour certains de l'eau jusqu'aux genoux, ce qui rend après la marche très désagréable.

Je suis concentré sur mes pieds et aussi sur les bruits environnants. Ce matin pas de chant d'oiseaux, juste le bruit de l'eau qui roule et qui coule de partout. On a l'impression d'un torrent permanent... Heureusement après le 8ème kilomètre on passe des petits chemins à des petites routes qui passent entre les fermes. Ce n'est pas ce qui fait arrêter la pluie de tomber, mais au moins on sait où on met les pieds. D'ailleurs pendant les 6 kilomètres suivants la pluie va redoubler d'intensité "m'obligeant" à faire une petite pause sous un gros chêne pour éviter un peu ce que le "Grand arroseur" a décidé de déverser sur ma route. Je pense qu'il est parti faire des courses et qu'il a laissé le robinet ouvert à fond...

Un peu avant Saint Jean le Vieux vers 11h30, il y aura tout de même une éclaircie, me faisant presque rêver d'une arrivée à Saint Jean Pied de Port sous le soleil, n'importe quoi!!

Vers 13h après une halte à la maison des pèlerins dans la rue de la Citadelle pour avoir sur ma credentiale un joli tampon de la cité, je prendrai ma chambre...et une bonne douche, mais chaude pour changer de la matinée...

Une bonne salade au sec pour mon dejeuner et je vais rejoindre, Barbara, Heinrich et Thibaut qui sont arrivés hier soir et qui sauf Heinrich repartent chez eux demain matin. Angélique nous rejoindra également et ce petit groupe qui marche "ensemble" depuis un petit moment maintenant passera un bon moment à rigoler avant que chacun se souhaite un bon retour ou un "bon chemin" pour les deux qui ont Santiago comme objectif.

De mon côté je suis très heureux d'avoir fait ce chemin du Puy, il me reste encore demain à passer les Pyrénées pour aller à Roncevaux. La météo, si les prévisions sont fiables, prévoit des nuages en début de matinée mais sans pluie, puis du soleil... Cela devrait rendre les 27km et les 1200m de dénivelé agréable à faire, d'autant que ce soir je vide mon sac que je ne prendrai que pour avoir du ravitaillement et des vêtements pluie/chaud, on ne sait jamais en montagne...

Heueusement ce soir j'ai du chauffage dans ma chambre et mes affaires sont en train de sécher, y compris les chaussures qui sont trempées, ça risque d'être un peu juste pour demain matin. Il était temps que je rentre aussi côté bâton de marche, j'ai usé les pointes en tungstène et j'ai attaqué le plastique. La conséquence est que je ne peux plus m'en servir sur des parties de route par exemple car ça dérape et sur la terre il faut vraiment que je "plante" le bâton en terre. Mais bon ça fait dejà 15 jours que je m'en suis aperçu et ça ne m'a pas empêché d'avancer, je verrai donc à mon retour la révision des 3000km...

Bonne semaine à tous..

Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!
Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!
Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!
Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!
Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!
Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!
Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!
Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!
Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!
Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!
Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!
Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!
Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!
Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!
Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!
Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!
Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!

Le gîte d'hier bien que moderne manquait de chaleur...on comprend mieux le côté "vert" du pays Basque...il ne manquait que les poissons sur le chemin et des palmes à mes pieds. Je me souviens de ce petit château il y a deux ans, sous un beau soleil! Cette fois-ci j'ai trouvé quelqu'un pour me photographier de gant l'entrée de Saint Jean à la porte Saint Jacques...et la Nive qui monte!

Rédigé par Pierre -Guy

Repost 0
Commenter cet article

lelyon 28/04/2015 12:22

Bravo pour ce joli périple, malgré les chemins détrempés et l'humidité et le froid mais je suis sure que tu en garderas un très beau souvenir. Ce matin, quand tu partiras sur Roncevaux, le paysage est magnifique avec ses chevaux sauvages..un régal;
A bientôt et bon retour
Marité Lelyon

Pierre-Guy 28/04/2015 18:53

Bien que je connaisse dejà l'étape, c'est toujours un régal...

Ama 28/04/2015 10:18

il est temps...de rentrer !

Nathalie G 27/04/2015 22:41

Bonne dernière étape il faut souhaiter sous le soleil;
Tes selfies qui te mettent en valeur vont pouvoir tapisser ton bureau qui lui aussi a pris un peu la pluie!

Pierre-Guy 28/04/2015 06:33

Ah ben si en plus il y a des fuites dans mon bureau, autant rester sous la pluie ici!!