J53... J'avais dit plus de Marathon!!

Publié le 23 Mai 2013

Bon là il faut rester calme car le blog vient de me jeter et je dois tout recommencer. C'est jamais simple de réécrire un texte.

Donc hier soir , j'étais très fatigué et à 9h30 l'heure des pèlerins , je sais avant les poules...j'éteins et je m'endors à 9h32... Ce matin réveil et départ à la fraîche compte tenu du nombre de km à faire. Premier constat en sortant de Sahagun, on est pas nombreux...je ne sais pas où ils sont?

L'étape du jour peut se faire par deux voies différentes. La première par le Camino Réal suit la N 120 avec un parcours aménagé pour les pèlerins. Ça peut être rébarbatif et monotone mais le chemin est "roulant" pour faire des kilomètres. Le second passe un peu plus au nord et suit la voie Romaine(Calzada Romana). Sur celui ci aucune chance de rencontrer des voitures et des camions, on traverse la Meseta par la campagne totale.

Comme les distances à 400m près sont identiques, autant passer par "l'aventure". Mais je ne m'attend pas a avoir des farandoles sur le chemin, on est quand même en pleine Meseta. A peine ai-je mis les pieds sur ce parcours, que je me retrouve seul....complètement seul.

Sur le guide ils ont dit que l'on pouvait rencontrer des sangliers et des loups...je n'ai vu ni sanglier ni loup, ni gazelle ni panthère...j'ai été très déçu, surtout pour les gazelles!!

Seule une cigogne en quête de petit déjeuner m'a accompagné 5 minutes, après Nada...

Ah si quand même, vers 11h j'ai vu au loin un point rouge se promener sur l'ocre et le vert du chemin. Forcément un pèlerin. En fait je rattraperais mon petit chaperon rouge un peu plus loin. C'était une anglaise qui attendait le bus au milieu des champs en fumant négligemment sa cigarette...pour le bus je plaisante bien sur!!

Et comme ça ça dure 31 km... La seule présence qui m'a accompagné sur toute la durée du parcours c'est les grenouilles qui se trouvent en pagailles dans tous les gros points d'eau qui jalonnent le chemin. Je suis certain qu'elles ont "chanté" pour m'encourager.

Au km31 les deux chemins se rejoignent et finissent ensemble cette étape marathon ou presque. Depuis que j'ai fait New-York j'avais dit plus de marathon... Ce soir je suis un peu "cramé" physiquement. A peine dans ma chambre j'ai été prendre un douche tres chaude mais ll m'a fallu presque 1h et une marche au soleil pour réussir à ne plus trembler. J'ai mis 15secondes avant de pouvoir mettre ma clé dans la serrure de ma chambre, et 15 secondes c'est long quand tu n'es pas saoul... Heureusement que demain n'est une petite étape pour rejoindre Léon. Par contre il faut que je me repose car samedi c'est encore 36km avant mon repos dominical, qui arrive plus que bien!!

Ce soir je vais essayer d'aller dîner avec Serge qui est lui aussi arrivé a Mansilla de las Mulas. Question tourisme vous pouvez passer votre chemin et vous réserver pour demain, il n'y a rien a voir. Ce qui est très beau je trouve c'est de voir ces montagnes pas très loin de nous qui éclairent différemment le paysage. Mais c'est beau à distance, il ne faudrait pas que le froid revienne. Cet après midi un vent chaud soufflait, ça faisait un bien fou. De toutes façons il peut faire chaud maintenant, il ne me reste pas beaucoup de jours à subir la canicule le cas échéant!!

PS: Ce soir j'ai rejoint Serge pour dîner et on a passé la soirée avec Jean-Paul et Marie-Chantal, agriculteur à la retraite entre Saumur et Angers et également les proprietaires de l'hyper U de Bougueil...le monde est petit. Il faut que je passe les voir à mon prochain passage à St. Nicolas...

bon c'est tout il faut que je dorme, je suis claqué...

Un peu de Sahagun en partant et ce chemin, vide...et à Mansilla c'est les chevaux qui gardent les maisons, pas les chiens!
Un peu de Sahagun en partant et ce chemin, vide...et à Mansilla c'est les chevaux qui gardent les maisons, pas les chiens!
Un peu de Sahagun en partant et ce chemin, vide...et à Mansilla c'est les chevaux qui gardent les maisons, pas les chiens!
Un peu de Sahagun en partant et ce chemin, vide...et à Mansilla c'est les chevaux qui gardent les maisons, pas les chiens!
Un peu de Sahagun en partant et ce chemin, vide...et à Mansilla c'est les chevaux qui gardent les maisons, pas les chiens!
Un peu de Sahagun en partant et ce chemin, vide...et à Mansilla c'est les chevaux qui gardent les maisons, pas les chiens!
Un peu de Sahagun en partant et ce chemin, vide...et à Mansilla c'est les chevaux qui gardent les maisons, pas les chiens!
Un peu de Sahagun en partant et ce chemin, vide...et à Mansilla c'est les chevaux qui gardent les maisons, pas les chiens!
Un peu de Sahagun en partant et ce chemin, vide...et à Mansilla c'est les chevaux qui gardent les maisons, pas les chiens!
Un peu de Sahagun en partant et ce chemin, vide...et à Mansilla c'est les chevaux qui gardent les maisons, pas les chiens!
Un peu de Sahagun en partant et ce chemin, vide...et à Mansilla c'est les chevaux qui gardent les maisons, pas les chiens!

Un peu de Sahagun en partant et ce chemin, vide...et à Mansilla c'est les chevaux qui gardent les maisons, pas les chiens!

Rédigé par Pierre -Guy

Repost 0
Commenter cet article

De Nice la malice.... 27/05/2013 12:44

Les gazelles ont dû voir le loup....

Désolé...
Bon chemin.

Alain C 24/05/2013 15:28

Bonjour Pierre-Guy,
j'ai eu une pensée pour toi en te survolant, de retour hier soir du Portugal.
il y avait beaucoup de nuages. Tes photos pleines de soleil me rassurent.

Tu parles de marathon mais quand on approche de la fin, a-ton envie de ralentir pour prolonger ou d'accélérer pour toucher le but? Au moins, à la fin, ce que l'on sait mieux (peut-être?) c'est quel est le but.
Bon chemin
AC

Pierre-Guy 24/05/2013 19:23

Oui c'est vrai en fin d'étape j'ai toujours envi de courir pour en finir, comme en course!! Et honnêtement quand la fin du voyage arrivera , je serai content de retrouver les miens et mes amis.

Nat (et Richard) 23/05/2013 23:33

Léon demain ! Le plus connu ce sont les fresques de San Isidoro et le plus beau c'est la facade du couvent (devenu parador) de san Marco. Le chemin passe peut-être devant...
Fais de beaux rêves !

Pierre-Guy 24/05/2013 19:21

Tour de la vielle ville et cathédrale au programme...après il me faut des patins à roulettes!!
Bises

Christine et Nicolas 23/05/2013 23:10

Je ne sais pas si tu connais ce proverbe sur la météo mais c'est une bonne nouvelle pour les jours à venir !!!!
"S'il doit faire beau, la grenouille coasse aux bords de ses étangs ;
Au fond de la vase, elle fouille, s'il doit venir un mauvais temps".

Nadine & Olivier 25/05/2013 11:02

Cela ne doit pas être un dicton normand... Nous avons tout plein de grenouilles dans notre mare...elles coassent sans cesse et...pourtant la pluie, le froid et le mauvais temps sont bien là...snif !
Peut-être qu'elles prennent de l'avance sur cet été !

Pierre-Guy 24/05/2013 19:20

Je ne connaissais pas, mais si ça marche, tant mieux. En tous cas aujourd'hui c'est vérifié.
Bises

Ama 23/05/2013 22:03

la statue c'est toi avec ton petit chaperon rouge ? La montagne est belle de loin enneigée. J'espère que tu vas ressentir de la chaleur pour ces quelques jours qu'il te reste ! Attention à toi aux étapes longues pour ne pas finir ou hypo et jouer à la tremblote...Maintenant que tu as retrouvé Serge ou d'autres pèlerins ne le lâche plus. J'aime pas quand tu es seul sur les chemins et épuisé. Pour les rencontres, c'est toujours surprenant en effet... bonne nuit et endors toi avec le chant des grenouilles

Pierre-Guy 24/05/2013 19:19

Mais non j'ai dit que le chaperon rouge attendait le bus, pas qu'il était collé à moi!! Pour ce qui est de la marche, de toutes façons on est rarement seul sauf hier et en France bien sur, mais je ne marche jamais avec Serge sauf à la fin des étapes, on marche chacun a sa vitesse avec ses pensées, sur SON chemin... Mais on se retrouve pour partager ensuite et c'est l'essentiel.

Nat (et Richard) 23/05/2013 20:22

Je suis épuisée par ton récit de marathon et ma journée ! Je vais me coucher pour être en forme pour écrire mon prochain commentaire. Bonne nuit !

Pierre-Guy 23/05/2013 21:29

Oui je me souviens maintenant de la pochette...c'est drôle non!!
Bises

Pierre-Guy 23/05/2013 21:28

Surtout que demain c'est Léon...ça va être beau!! Enfin si j'arrive à marcher...
Bises

Sylvaine zit 23/05/2013 21:06

Merci Nathalie ça m a replongé en enfance ... J avais le 45 tours chez les parents pochette blanche et écrite violette ! J adore merci
Merci à Pierre Guy pour m avoir permis ce petit plaisir grâce à ce blog
Bises

Nathalie 23/05/2013 19:14

Voilà la petite chanson que les grenouilles de Steve Warring ont du te chanter
"Il était une fois un petit garçon qui aimait se promener dans la campagne
Un bel après-midi, il allait vers les marécages,
où le saule pleure sur la terre et l'air est tout mouillé
et la mousse qui descend des cyprès ressemble à un monstre à l'œil maussade

Juste a l'endroit où vivent les grenouilles !

Eh bien, ce petit garçon s'assoit sur un tronc d'arbre et il écoute les grenouilles.
D 'abord, elles ne parlent que le langage des grenouilles.
Quelques unes disent ...
Et les autres...
Les plus grosses faisaient...
Et même quelquefois on entend...

bientôt, il ferme les yeux pour mieux entendre.
Il écoute encore les grenouilles et il découvre
qu'elles ne parlent plus le langage des grenouilles, no sir, elles parlent le langage des gens.

Il y en avait une qui disait : "Où es-tu? Où es-tu? Où es-tu?
Et une autre qui lui répond "Suis'ici, suis'ici, suis'ici, suis'ici! ..."
Et une autre qui demandait "Où ça? Où ça? Où ça "
Et un vieux crapaud qui disait "Dans la boue, dans la boue, dans la boue...
Et un très vieux grand-père qui chantait presque "Enlève'le, Enlève'le, Enlève'le..."
Et une toute petite grenouille qui disait "J'peux pas, J'peux pas, j'peux pas! ..."
Et puis le chef de la tribu, avec ses yeux gros et verts, il sort la tête de l'eau et dit : "Boooooo!"

Et toutes les grenouilles sautent dans l'eau et elles nagent au loin en faisant ..."

Notre réunion "douleur" hier soir s'est bien passée, il n'y avait pas de neige cette fois-ci !
Profites bien de ces prochains jours de marche
Bises
Nathalie

Pierre-Guy 23/05/2013 21:27

Oui génial, je me souviens maintenant de cette chanson, ça remonte à un petit bout de temps.
Bien pour la réunion douleur, j'espère quebtoutble monde était là.
Bises