J57... Changement de programme!!

Publié le 28 Mai 2013

Bon c'est pas tout ça mais il faut repartir... La météo s'est dégradée depuis hier après midi, il a même plu, mais de toutes façons il n'y avait rien a voir dans Hospital de Orbigo. Et donc ce matin, il fait très frais avec quelques gouttes au départ de l'hôtel. Pendant mon temps mort d'hier, j'ai regardé plus attentivement mes prochaines étapes et j'ai constaté que j'avais fait deux erreurs. La première c'était ce stop, la seconde c'est mon découpage des deux étapes à venir. Aujourd'hui théoriquement je dois faire 26km pour rejoindre un village (Santa Catalina) entre Astorga et Rabanal del Camino. Et demain l'étape ferait 37km pour aller jusqu'à Molinaseca. Sauf que dans la préparation de mes étapes je n'ai pas fait attention au dénivelé de la seconde. En fait je vais cumuler plusieurs difficultés si je ne change rien. La première va être la longueur qui associée à la seconde, le dénivelé, qui associée à la troisième, le passage d'un col, qui associée à la quatrième , une longue descente...va me rendre la journée infernale.

L'autre option qui s'offre à moi c'est d'inverser les kilométrages et de m'avancer au maximum aujourd'hui, histoire de "rattraper" l'erreur du stop de dimanche. Avant de prendre ma décision, tout en marchant, je veux savoir à quelle heure je vais arriver à Astorga, à 17km de mon départ du matin et l'évolution de la météo, qui n'est pas annoncée comme brillante les jours à venir.

Depuis hier il y a une chaîne de montagne face à moi dont je me rapproche. On change complètement de relief et de paysage, plus de platitude monotone, ça ondule pas mal entre 800 et 900m. Le parcours en lui même n'est pas transcendant , on longe toujours cette nationale, aussi je peux me concentrer sur mes jambes et mes bâtons qui me donnent le tempo. Finalement j'arrive plus vite que prévu et à 10h45 je suis sur le parvis de la cathédrale. Comme j'ai un peu de temps je veux en profiter pour rentrer et la visiter...je ne comprends décidément rien au horaires d'ouverture des églises en Espagne. On me demande de sortir car elle ferme, c'est la pause!!

Eh bien moi aussi je vais en faire une dans un café à la sortie de la ville et faire le point sur mes choix. La bonne nouvelle n'est que le soleil est là et les nuages se sont éloignés. Après "uno café americano" et une bonne part de gâteau ( la dame du café m'en a servi une très généreuse...) je fais mes comptes. Il est 11h30, si je veux aller jusqu'à Rabanal et sauter l'étape prévue à Santa Catalina, j'ai 22 km à faire avec en plus une lente mais certaine montée jusqu'à l'arrivée. Mais c'est toujours ça de gagner pour le lendemain... Donc j'attache mon sac, j'ai refait le plein d'eau avec la dame du café, j'ai rangé la veste pour marcher à l'aise en teeshirt et j'enclenche la boîte automatique...

En fait je peux me permettre ce changement car c'est pour moi une journée joker, je n'ai aucune réservation donc je peux aller en théorie où je veux. Je dis bien en théorie car Rabanal c'est comme un entonnoir avec un bouchon au bout...tout le monde va y aller pour éviter d'avoir une trop longue étape le lendemain et en plus c'est un petit village avec un nombre de couchages limité. Les derniers arrivés ne sont pas certain d'avoir une place et risques de devoir pousser plus loin. Dans mon cas mon étape fait déjà 37km et si je dois aller plus loin, j'arrive à 42km avec de la côte...pas bon du tout comme perspective!!

Je marche donc à un rythme "soutenu" ce qui ne m'empêche pas d'admirer le paysage qui n'est pas sans me rappeler un peu les des Grandes Causses dans l'Aveyron ou le Haut Hérault. C'est très beau et ça sent bon car le soleil chauffe la terre et la végétation. Je retrouve sur cette partie de chemin, les fourmis que j'avais un peu perdu ces derniers jours, et comme je le pensais elles sont nombreuses. Sur cette portion de chemin nous abordons la montagne qui me paraissait encore si loin ces deux derniers jours, l'Est des monts du Léon et nous finirons l'étape à 1200m d'altitude. Et demain il va bien falloir les traverser ces monts...

Les deux derniers kilomètre sont un peu plus raides... Et après 35km je lève "le pied". Deux slovaques sortis de je ne sais où me doublent pratiquement en courant avec leur sac sur le dos...la peur du couchage donne les ailes!!

Mais je ne fais pas le malin, car a peine arrivé a Rabanal, je me mets en quête d'un logis, et toutes les portes que je pousse affichent complet... Derrière l'église se trouve le refuge de la Confraternity of St. James, tenu par un hospitalier de la confraternity et géré avec l'aide d'un monastère Bénédictin de Bavière. Le lieu est très beau, l'accueil est chaleureux avec Thé à 5h partagé avec tous les pèlerins ( quand je dis thé c'est au sens large, vous pourrez voir les bouteilles de vin et le chorizo sur la table...). Une fois mes affaires posées et moi douché, je vais faire un étourdi au jardin, histoire de mettre mes pieds au vert...

La population présente dans le refuge est cosmopolite. Beaucoup d'Américains, des Australiennes, Polonais, Roumaines, Coréens, plus les européens habituels... Et tout ce petit monde se parle, échange et boit un peu ... C'est ça le chemin.

Ce soir le vent s'est levé et n'est jamais bon signe en montagne...la,météo annonce une mauvaise nuit et une journée pourrie pour demain...il est temps de gagner mon duvet dans mon dortoir où ce soir nous serons 20 à dormir. J'ai la place du haut pour cette nuit, je dors au-dessus d'une Américaine originaire des Philippines, si ça tombe, je l'écrase !!

La nuit sera quelque peu bruyante comme vous pouvez l'imaginer, et moi j'aurais un peu mal au jambes dans mon lit trop petit, mais c'est pas grave, j'ai un lit au chaud et dehors il pleut, c'est le plus important non!!

Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.
Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.

Une bien belle journée pour marcher vite et rencontrer plein de nouvelles têtes dans un monastère.

Rédigé par Pierre -Guy

Repost 0
Commenter cet article

Kitine et Bruno 30/05/2013 22:46

Comme tu sembles léger Pierre-Guy ! Tu positives, c'est super ! Ces photos ensoleillées nous redonnent la pêche....car ici on prépare Noël ! Il tombe le 25 juin c'est sûr cette année...
Merci pour le cours sur les vitraux, c'est intéressant.Belle continuation ! Tu commences à voir le bout....
Gros bisous

Pierre-Guy 31/05/2013 14:03

Oui très léger mais avec des pieds en plomb ces derniers jours... Pour le soleil, ce n'est qu'une trêve!!
Bises

Ama 28/05/2013 21:59

j'adore la couleur rouge... définitivement !

Nat ( et Richard) 28/05/2013 20:59

Oh ! Merci ! Une photo du palais épiscopal de Gaudi à Astorga...
Je vois que pour faire St Jacques, il faut savoir compter ! Et ça se rapproche, ça se rapproche !

PS : Tu étais parfait sur les vitraux !

Pierre-Guy 28/05/2013 21:59

Je ne compte plus ça va trop vite, ou alors c'est moi qui vais trop vite!!
Bises

Ama 28/05/2013 21:35

voir même te remplacer pour une prochaine expo au Musée du Louvre ou d'Orsay non ?!!