J61... Une semaine!!

Publié le 31 Mai 2013

Et oui plus qu'une semaine de marche en suivant ce chemin... Je n'en reviens toujours pas non seulement d'être là aujourd'hui mais d'être parti il y a maintenant déjà deux mois... C'est tellement loin et seulement hier!

La promenade de la journée sera courte, à peine16km. La bonne nouvelle de la matinée c'est que mon hôtesse après m'avoir préparé mon petit déjeuner, m'emmène en voiture au point d'intersection de la route qui mène a sa Casa et au chemin... Deux kilomètres de montée évites... J'adore la voiture!

Bon, bien sur il y a le dernier col à grimper mais franchement un peu moins de 200m de dénivelé c'est pas l'amer à boire. Par contre il fait toujours aussi beau en "Bretagne" et le vent toujours aussi agréable...il me tarde de goûter aux "douceurs Oceannes"...

Comme hier je ne déplie pas̀mes bâtons histoire de me promener vraiment. Je prends tout mon temps pour essayer de percer les nuages et trouver une image à vous faire partager.

Il faut vraiment que je sois aux aguets , mais franchement ce n'est pas aujourd'hui que je vais trouver le scoop. Juste des petits chemins qui maintenant et normalement presque jusqu'au bout vont descendre. Mes tendons et mes pieds ne sont pas ravis, mais je crois qu'ils comprennent que leur martyre est bientôt terminé.

C'est en prenant tout mon temps, on est freiné dans la descente par les troupeaux de vaches qui vont au champ, que je vais rejoindre mon Albergue de ce soir. Petite chambrée à 12. Je suis arrivé le premier, ils finissaient le ménage et j'ai pu avoir un lit en bas...

Douche, Lessive, courses, déjeuner et blog...il est déjà 16h30. Le temps d'aller voir un peu dehors le soleil et après une bonne nuit partagée, il sera temps demain de rejoindre Saria avec une étape de 19km. Je traîne sur la fin de mon chemin, et si en plus il fait beau, je pique-niquerai au soleil...

Je crois qu'on est vendredi, alors bon week-end à tous.

Encore difficile de capter la lumière. Mais on en trouve à travers ce chemin qui descend et ce vieux châtaignier . A Triacastela il y a la rue des pèlerins et mon gîte. Et quand le soleil est là on voit enfin le paysage.
Encore difficile de capter la lumière. Mais on en trouve à travers ce chemin qui descend et ce vieux châtaignier . A Triacastela il y a la rue des pèlerins et mon gîte. Et quand le soleil est là on voit enfin le paysage.
Encore difficile de capter la lumière. Mais on en trouve à travers ce chemin qui descend et ce vieux châtaignier . A Triacastela il y a la rue des pèlerins et mon gîte. Et quand le soleil est là on voit enfin le paysage.
Encore difficile de capter la lumière. Mais on en trouve à travers ce chemin qui descend et ce vieux châtaignier . A Triacastela il y a la rue des pèlerins et mon gîte. Et quand le soleil est là on voit enfin le paysage.
Encore difficile de capter la lumière. Mais on en trouve à travers ce chemin qui descend et ce vieux châtaignier . A Triacastela il y a la rue des pèlerins et mon gîte. Et quand le soleil est là on voit enfin le paysage.
Encore difficile de capter la lumière. Mais on en trouve à travers ce chemin qui descend et ce vieux châtaignier . A Triacastela il y a la rue des pèlerins et mon gîte. Et quand le soleil est là on voit enfin le paysage.
Encore difficile de capter la lumière. Mais on en trouve à travers ce chemin qui descend et ce vieux châtaignier . A Triacastela il y a la rue des pèlerins et mon gîte. Et quand le soleil est là on voit enfin le paysage.
Encore difficile de capter la lumière. Mais on en trouve à travers ce chemin qui descend et ce vieux châtaignier . A Triacastela il y a la rue des pèlerins et mon gîte. Et quand le soleil est là on voit enfin le paysage.
Encore difficile de capter la lumière. Mais on en trouve à travers ce chemin qui descend et ce vieux châtaignier . A Triacastela il y a la rue des pèlerins et mon gîte. Et quand le soleil est là on voit enfin le paysage.
Encore difficile de capter la lumière. Mais on en trouve à travers ce chemin qui descend et ce vieux châtaignier . A Triacastela il y a la rue des pèlerins et mon gîte. Et quand le soleil est là on voit enfin le paysage.
Encore difficile de capter la lumière. Mais on en trouve à travers ce chemin qui descend et ce vieux châtaignier . A Triacastela il y a la rue des pèlerins et mon gîte. Et quand le soleil est là on voit enfin le paysage.

Encore difficile de capter la lumière. Mais on en trouve à travers ce chemin qui descend et ce vieux châtaignier . A Triacastela il y a la rue des pèlerins et mon gîte. Et quand le soleil est là on voit enfin le paysage.

Rédigé par Pierre -Guy

Repost 0
Commenter cet article

Ama 01/06/2013 19:24

c'est incroyable comme les gens pensent que 2 mois c'est rien...à moi, ils m'ont semblé bien long :)

Nathalie 31/05/2013 22:39

Je n'en reviens pas déjà 2 mois que tu marches et on croirait que c'est hier que tu es parti. Plus qu'une semaine et il va falloir se désaccoutumer de ton blog, ses histoires petites et grandes et ses photos qui nous font avancer avec toi sans avoir mal aux pieds et aux tendons.
Je suis tombée dans un bouquin de Sempé sur un de ses dessins qui m'a fait rire; maintenant que tu es presque arrivé j'ose t'envoyer la légende (tu auras le dessin à ton retour) car il n'ya plus de risque que tu prennes le train.
"Cette année, j’avais décidé de faire le pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle. Au début, c’est très dur. Le corps et l’esprit se révoltent, puis au bout de quelques jours, une sorte de sérénité s’installe. Bien des schémas, des a priori s’estompent. Une grande sagesse vous envahit, et c’est tout naturellement qu’aux environs de Châteauroux, passant devant une gare, j’ai rejoint Solange et les gosses au Touquet"
Buen camino peregrino

Pierre-Guy 01/06/2013 13:12

Excellent...je veux le dessin!!
Bises

Véronique et Bruno 31/05/2013 21:51

Hola Pierre-Guy,

Comme la cavalerie, on arrive après la bataille, pour te soutenir dans cette belle aventure.
Faute aux médias parisiens qui n'ont pas de couverture jusqu'à Lyon :-)
Félicitations pour cet exploit sportif et humain et bon courage pour la dernière ligne droite.
Biz A+

Pierre-Guy 01/06/2013 13:11

Bonjour a vous d'eux, vous allez avoir de la lecture en retard... Pour le reste, pas un exploit, juste une belle aventure humaine...
Bises

Frank (P) 31/05/2013 21:05

C’est déjà fini ! On avait pris l’habitude de te lire, au jour le jour (confortablement installé dans un fauteuil, il est vrai). Il me semble que c’est avant-hier que tu t’es lancé. Et pourtant, que de kilomètres parcourus !
Ce chemin a sûrement un sens spirituel mais c’est aussi un authentique exploit sportif, surtout si l’on prend en compte les exécrables conditions météo. Il me semblait que la plupart des pèlerins le faisaient en plusieurs étapes, sur plusieurs années.
J’espère que tu viendras avec ta barbe à la prochaine réunion du juin 18 (mais pas avec tes baskets, pitié !).

Pierre-Guy 01/06/2013 13:09

Mais non pas encore, le 6 seulement... Je ne vous ai pas encore fait découvrir la Galice, le soleil sort on va donc pouvoir admirer les paysages.
Pour la barbe et les baskets c'est ok...
Amitiés

Nat (et Richard) 31/05/2013 20:56

C'est vendredi 7 l'arrivée, n'est ce pas ? Tu auras les oreilles qui vont bourdonnent car on va parler de toi aux quatre coins de la France (et à Boston). Je dois voir Marie-Hélène et Catherine cette journée, on pensera à toi et à Anne-Marie !

Pierre-Guy 01/06/2013 13:06

Arrivée prévue le jeudi 6... Et je dois me faire propre pour entrer dans Saint Jacques! Mais j'ai encore un peu de temps pour savourer...
Bises