J65... Je musarde, mais je fatigue!!

Publié le 4 Juin 2013

Après un bon petit déjeuner pour prendre des forces pour mon étape, je prends congé des deux réceptionnistes de l'hôtel qui me salue d'un grand "Buen camino Pierre". Comme hier je n'ai pas arrêté de plaisanter avec eux, on était devenu des copains... Donc à 8h je quitte l'hôtel et prend la direction de Arzua à 30km d'ici.

Je passe la première demie heure à papoter avec un groupe de 3 pèlerins Français ( 1 couple et une amie) rencontré il y a deux jours à Portomarin. Ils finissent cette année le chemin commencé il y a quatre ans. On échange comme c'est le cas depuis le début sur tout et sur tout!! Ils ne comprennent pas bien ma situation "professionnelle" à mon âge, je n'insiste pas et je leur fait un petit cours sur la Paralysie Cérébrale et sur la Fondation Motrice et ils peuvent même aller y faire un don...d'ailleurs tout le monde peut!!

Et puis j'allonge mon pas et on se donne rendez-vous ce soir à l'étape. Il n'y a rien de particulier à vous montrer aujourd'hui, sauf à photographier la campagne environnante , vous montrer les forêts de chênes, châtaigniers comme les autres jours. Bien sur moi j'emmagasine pour l'hiver toutes ces images... La seule différence c'est les forêts d'eucalyptus que l'on traverse, ce ne sont plus seulement quelques arbres plantés. Je ne sais pas quelle exploitation ils en font? Si je rencontre des koalas ou des Kangourous c'est que j'ai été trop vite et trop loin...

En théorie la journée est "à la descente" mais comme toujours en Galice, on descend pour mieux remonter. Et c'est d'ailleurs une côte de 2km qui nous permet d'arriver à Arzua terme de l'étape. Je ne sais pas si c'est psychologique parce que je sais que l'arrivée est maintenant proche ou si c'est la fatigue accumulée, voire un peu des deux, mais il me tarde de prendre une douche bien chaude et de m'allonger. Je suis un peu cuit aujourd'hui, et demain c'est le même régime... Mais la dernière "vraie" étape!

Ps: Ce matin j'ai rejoint et doublé comme tous les matins depuis un bon bout de temps, 2 américaines d'une cinquantaine d'année qui sont parties de Roncevaux un peu avant moi, mais qui marchent bien et avec un bon rythme. Comme toujours sur le chemin quand on commence à avoir l'habitude des têtes, on se salue plus chaleureusement et on prend des nouvelles. Et comme le soir on se croise dans les auberges pour manger voir dans les hôtels où on descend, on plaisante... Bref ce matin elles étaient parties de bonne heure car l'étape était longue et avec, pensaient-elles quelques belles cotes...que je n'avais pas vu sur mon guide, donc en les doublant je leur dit que la journée va être tranquille et "plate" Et qu'elle peuvent marcher tranquillment...Ce soir on a dîné fortuitement dans le même restaurant et elles m'ont demandé si pour réparer mon erreur je voulais bien porter leurs sacs demain, elles sont joueuses les américaines ... Errare humanum Est... Je potasse mon guide ce soir!!

Je musarde dans des paysages qui n'ont pas dû changer depuis des années. Les forêts s'enchaînent parcourues de chemins creux  profonds et parfois obscurs.
Je musarde dans des paysages qui n'ont pas dû changer depuis des années. Les forêts s'enchaînent parcourues de chemins creux  profonds et parfois obscurs.
Je musarde dans des paysages qui n'ont pas dû changer depuis des années. Les forêts s'enchaînent parcourues de chemins creux  profonds et parfois obscurs.

Je musarde dans des paysages qui n'ont pas dû changer depuis des années. Les forêts s'enchaînent parcourues de chemins creux profonds et parfois obscurs.

Rédigé par Pierre -Guy

Repost 0
Commenter cet article

Laetitia 05/06/2013 05:18

Je voulais faire un petit skype cette aprèm mais quand j'ai vu qu'il était 22h chez toi, je me suis dit que tu dormais déjà...J'essaierai demain après cette dernière longue journée !! wouwhouuu bientôt la linge d'arrivée !! gros bisouuus

Pierre-Guy 05/06/2013 17:34

Ah oui 22h tu n'as aucune chance... Et cet après midi je déjeunais avec des Sud-Africaines et on a beaucoup parlé...donc on s'est encore loupé!
Gros bisouss ma fille.

Nat (et Richard) 05/06/2013 00:52

0h48... Je relis des trucs pour demain et zut ! j'ai oublié le blog... Vite ! J'y suis ! Je vais tâcher de ne pas rater l'arrivée !

Pierre-Guy 05/06/2013 17:32

Ben non tu vas pas louper ça quand même!!
Bises

Nathalie 04/06/2013 23:03

La pub pour La Fondation Motrice nous fera du bien et effectivement tous les dons sont bienvenus mais surtout profites de ce beau temps (enfin) et savoures tes derniers pas vers ton objectif.

Pierre-Guy 05/06/2013 17:31

Je " déguste"...au sens propre du terme!!

René-Yann 04/06/2013 22:33

Tu as prévu de rester quelques jours à Santiago?

Pierre-Guy 05/06/2013 17:30

Oui j'arrive jeudi matin et Anne-Marie me rejoint le soir. On rentre dimanche.

bruno 04/06/2013 21:39

Profite de ta dernière "vrai étape" et conserve un peu de force pour ne pas apparaître trop "cuit" ...
Plaisir et Sensation

Pierre-Guy 05/06/2013 17:29

Même pas cuit...ou alors juste un peu!!

Ama 04/06/2013 19:38

il y a une explication dans wikipédia au niveau de la photo et ils ne sont pas très gentils...
"Plantation industrielle au détriment de la biodiversité originelle (ici, en Galice, près de Viveiro, en Espagne)."

Pierre-Guy 04/06/2013 19:50

Ah Ben d'accord, et moi qui dit que ça n'a pas changé depuis des années...

Jocelyn 04/06/2013 18:38

Last but not least... Passe une belle journée.

Pierre-Guy 04/06/2013 19:11

Oh yes I Will...