J6... De Fil en Aiguilles!!

Publié le 28 Juin 2022

Nuit au calme dans notre grand dortoir, on s'est étalé et on a des affaires un peu partout... Pas de rideaux aux fenêtres donc on est réveillé à 6h. Cela étant moi je suis réveillé depuis 4 h et je somnole en essayant de me reposer sans bouger. Mes bronches me grattent et j'ai un peu chaud à la tête, c'est pas bon signe après le coup de froid d'hier au Col Fromage. Bon après c'est la dernière matinée de marche donc ça ira... Hier soir on a discuté avec les propriétaires du Gîte, dont un est guide de haute montagne, sur les différentes options pour rejoindre Aiguilles et la voiture. Marc a défini un parcours qui est en travers descendant jusqu'à Château Ville-Vieille, puis on remonte sur 300m de dénivelé pour se mettre au niveau de notre cible et on termine en travers puis descente sur le Village, le tout en 3h30. Au gîte ils nous proposent une variante plus courte et plus facile de 2h ou une autre plus longue de plus de 4h mais là on a pas le temps car on doit rentrer sur Aix en Provence, que le me douche vite fait et que je prenne mon train pour Paris... On reste sur le parcours de Marc et en partant de bonne heure on aura un peu de marge pour marcher tranquillement, ça c'est la théorie!! 

Pour une fois on est les premiers au petit déjeuner car les autres personnes présentes font partie d'un groupe qui fait de la "promenade" une grande matinée avec le pique-nique mais revient l'après midi pour suivre un stage d'Aromathérapie. Avec le plus de se faire déposer en mini bus sur leur lieu de marche. Ils ne sont donc pas trop pressés le matin... De notre coté à 7h45 on est prêt sur la terrasse avec nos sacs et un grand soleil qui semble vouloir nous accompagner...sauf que le pique-nique n'est pas prêt et que la réception pour payer notre nuitée ouvre à 8h.  Comme quoi rien ne sert de courir en montagne!!

Première étape de la matinée, redescendre sur le centre de Molines et partir en face sur l'autre versant de la vallée où se trouve notre chemin. Jusque là tout  va bien on est dans le programme. On trouve notre chemin qui monte un peu, on se dit que c'est pour se mettre dans le bon niveau pour marcher avant de descendre sur Château Ville-Vieille, mais le temps passe et on continue de monter et ça n'en finit pas!! On s'arrête pour regarder la carte de Marc qu'on maudit; on est bien sur le bon sentier, sauf qu'il monte! Bien sûr l'essentiel est d'être dans la bonne direction, mais physiquement on s'était préparé à autre chose pour le dernier jour😆😓. Et après des kilomètres de montée, on finit par descendre une raide pende pour entrer enfin dans le village. J'ai les pieds qui chauffent... Petite pause rafraichissement à une fontaine et avant d'attaquer maintenant la partie montant, on vérifie entre les plans locaux et la carte ce qui nous reste vraiment à faire. On est pas dans le programme initial mais de toutes façons on a pas le choix. La montée sera rude et parfois raide mais on doit y aller!! En fait ce matin on est montée sur 300m de dénivelé et maintenant on en a 400 autres à faire, c'était pas du tout le deal de Marc, Bandit😜.

On grimpe au soleil dans un premier temps, on atteint une forêt, ça nous rafraichit un peu. Mais le sentier et biscornu et on est pas dans le rythme pour avancer, du coup on fatigue et on renâcle !! Cerise sur le gâteau on croise un troupeau de moutons avec un Patou, heureusement le berger est là et il reste à distance de nous grâce à l'intervention des chiens de berger qui lui "intiment" l'ordre de ne pas bouger. Il y a une sacré hiérarchie dans les troupeaux. Sauf que 500m plus loin il y a un autre troupeau, parqué , avec 4 Patous, 2 dedans et 2 dehors juste sur notre route. La consigne quand on les croise c'est de ne pas les regarder dans les yeux, avancer doucement et bouger le moins possible les bâtons...on applique les consignes scrupuleusement et nous n'essuyons que de gros aboiements à notre passage!!

 A force de monter on finit par rejoindre un chemin forestier à une fourche qui signifie moindre effort et pas plus léger, et ça tombe bien car les nuages nous ont rattrapés et il se met à pleuvoir. Nous qui pensions pouvoir terminer au sec, c'est raté à priori. Mise en place des protection sur le sac et poncho , mais heureusement la pluie n'est que transitoire et s'arrête rapidement nous permettant de finir en mode séchage dans notre descente sur Aiguilles, qui n'en finit pas😓 En arrivant enfin enfin à l'entrée du village c'est un vrai soulagement pour nous trois, on a plus de jambes ni de pieds!!

On traverse le vieux village pour rejoindre notre gîte de départ, la P'tite Auberge,  et c'est le plaisir de savourer l'arrivée et déposer nos sacs dans la voiture. On est passé entre les gouttes et on a réalisé une superbe randonnée.

"Et c'est ainsi que de Fil en Aiguilles nous bouclâmes le Tour du Queyras, fatigués mais heureux, et comme dit Emmanuel pour trouver mieux que ma chute, "Autant chercher Aiguilles dans une botte de foin Alpin". Comme quoi la marche est bonne pour le cerveau, enfin c'est notre interprétation😂🤣

Pour la petite histoire, à peine nos sacs posés dans le coffre de la voiture, nous sommes aller déjeuner rapidement avant de rentrer. Il s'est mis à tomber des cordes pendant plus de 2h jusqu'au lac de Serre-Ponçon dans la vallée... Mais ce n'était plus notre problème!!

Merci à ceux qui ont lu et apprécié notre voyage et rendez-vous maintenant l'année prochaine pour d'autres horizons.

Bises à tous 

Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent  altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.
Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent  altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.
Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent  altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.
Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent  altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.
Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent  altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.
Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent  altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.
Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent  altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.
Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent  altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.
Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent  altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.
Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent  altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.
Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent  altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.
Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent  altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.
Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent  altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.
Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent  altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.
Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent  altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.
Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent  altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.

Que de belles images en têtes, que ni la pluie ni la fatigue ne peuvent altérer. Et en prime une belle amitié franche et sincère. Merci à Marc et Emmanuel.

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Merci pour cette jolie balade alpine après la Bretagne! Quelle sera prochaine ?
Répondre