Publié le 23 Juin 2014

Mauvaise "surprise" en se réveillant ce matin, il pleut , il y a du vent et on est dans le brouillard. La journée s'annonce difficile. On se prépare donc en conséquence pour protéger le haut c'est à dire le sac à dos avec sa protection et le poncho. Avec ce temps, le groupe de randonneurs attend un peu en espérant une éclaircie, qui ne viendra pas aujourd'hui... Donc on part les premiers à 8h30 pour un parcours théorique de près de 6h en se disant que plus vite on arrivera plus vite on pourra sécher!!

Dès le départ on attaque la montée du col sous le vent et la pluie, il fait déjà froid et ce n'est qu'un début. Le sentier monte pour atteindre l'arête faîtière, puis on grimpe "les raides contre-forts" de la Punta Cappella jusqu'à 2050m. Le poncho qui est sensé nous protéger se transforme en handicap dans ces conditions météorologiques...il s'envole et nous passe par dessus la tête. Et comme on doit faire un peu de "varappe" pour passer d'un coté à l'autre de ma crête, ça devient même dangereux.

On va rester près de 3h, on marche au ralenti, entre col et crête à près de 2000m. La température avec la pluie et le brouillard ne dépasse pas le 5° et avec le vent, la température ressentie doit être proche de 0°, ça pique les mains qui sont violettes, ça me rappelle le col de "La Cruz del Ferro" l'année dernière que j'ai passé sous la neige également... Peu le temps et l'occasion de prendre des photos aujourd'hui, il pluet trop et on est rincé, et ce n'est qu'un début.

On essaye bien dès que l'on peut d'accélérer le pas pour arriver le plus tôt possible et avoir du temps pour faire sécher nos affaires. Mes chaussures se sont transformées en bassine et je patauge!! On descend un peu jusqu'à 1525m et on passe dans une forêt de hêtres et du coup on est un peu protégé de la pluie. Malheureusement ça ne dure pas et on remonte par une "raide montée " en lacets pour de nouveau marcher sous l'arête faîtière de la Bocca di punta Mozza vers 1800m et donc dans le vent et la pluie...et comme on est pas encore assez haut, on continue sur un plateau rocheux qui n'en finit pas et qui nous mène à 2000m à Bocca di a Furmicula, joli nom n'est-ce pas?

Entre le froid, l'humidité, le genou d'Emmanuel, on a qu'une hâte, celle d'arriver au refuge qu'on finit par entrevoir après une dernière descente, toujours trop longue... Nous sommes les premiers randonneurs et on en profite pour , après avoir allumé un poêle poussif et souffreteux, et tenter de faire sécher ce que l'on pourra!! En général, ce qui est très mouillé on égoutte dehors et on rentre les affaires après. Avec ce qui tombe ce n'est pas la peine d'essayer, tout au-dessus du poêle est la seule solution...Pas de douche aujourd'hui, on l'a prise en marchant toute la journée, juste le temps de se sécher et de se changer. Vers 17h d'autres randonneurs rescapés de la tempête du jour arrivent. Le refuge n'est pas bien grand et bien et pas très bien conçu et bien sur ce soir on va afficher complet...On s'entasse et il y a de l'eau partout. Avec le chauffage minimaliste que l'on a, la température extérieure et le vent, il ne fera pas bien chaud cette nuit dans le refuge. On mange tôt car à tour de rôle pour occuper le fourneau et la table. Il faut qu'on se repose et qu'on reprenne des forces car la journée de demain sera longue et difficile pour rejoindre ASINAU. On a pas encore décidé de l'itinéraire qui dépendra de la météo. Soit on fait une boucle qui nous oblige à descendre par Matalza ce qui est le nouveau parcours et qui fait plus de 8h30 de marche, soit on passe par le chemin original qui passe par les crêtes mais que les bergers ont "neutralisé" sur la première partie, donc risque de se perdre, qui ne fait plus que 7h30. Sauf que si on voit rien comme aujourd'hui, ça va être sportif, mais faire une heure de moins, ça me tente...Emmanuel est dubitatif!!

D'autres randonneurs viennent d'arriver, je ne sais pas où on va les mettre!! On bat notre record, à 20h15 on est dans nos duvets. Le refuge n'est plus qu'un immense étendoir...vers 20h45 le gardien du refuge vient dans la salle à manger ( il y a un groupe de "3ème age" qui passe une nuit au refuge, animation et restauration locale incluent) et pousse la chansonnette accompagnée de sa guitare. Ce n'est pas désagréable d'avoir une berceuse pour s'endormir et faire de beaux rêves!!

Il y avait longtemps que le "bonhomme vert" n'était pas apparu...Emmanuel n'est pas mieux!! et en plus j'ai failli le perdre dans le brouillard. Seule compagne de la journée, une salamandre jaune et noire qui a joué à cache cache pour la photo.Au refuge on se pose au mieux et au "plus sec". Plus une place de libre ce soir. La salle à manger est transformée est salle d'étendage pour la nuit. De toutes façons demain ne sera pas mieux alors un peu plus ou un peu moins!!
Il y avait longtemps que le "bonhomme vert" n'était pas apparu...Emmanuel n'est pas mieux!! et en plus j'ai failli le perdre dans le brouillard. Seule compagne de la journée, une salamandre jaune et noire qui a joué à cache cache pour la photo.Au refuge on se pose au mieux et au "plus sec". Plus une place de libre ce soir. La salle à manger est transformée est salle d'étendage pour la nuit. De toutes façons demain ne sera pas mieux alors un peu plus ou un peu moins!!
Il y avait longtemps que le "bonhomme vert" n'était pas apparu...Emmanuel n'est pas mieux!! et en plus j'ai failli le perdre dans le brouillard. Seule compagne de la journée, une salamandre jaune et noire qui a joué à cache cache pour la photo.Au refuge on se pose au mieux et au "plus sec". Plus une place de libre ce soir. La salle à manger est transformée est salle d'étendage pour la nuit. De toutes façons demain ne sera pas mieux alors un peu plus ou un peu moins!!
Il y avait longtemps que le "bonhomme vert" n'était pas apparu...Emmanuel n'est pas mieux!! et en plus j'ai failli le perdre dans le brouillard. Seule compagne de la journée, une salamandre jaune et noire qui a joué à cache cache pour la photo.Au refuge on se pose au mieux et au "plus sec". Plus une place de libre ce soir. La salle à manger est transformée est salle d'étendage pour la nuit. De toutes façons demain ne sera pas mieux alors un peu plus ou un peu moins!!
Il y avait longtemps que le "bonhomme vert" n'était pas apparu...Emmanuel n'est pas mieux!! et en plus j'ai failli le perdre dans le brouillard. Seule compagne de la journée, une salamandre jaune et noire qui a joué à cache cache pour la photo.Au refuge on se pose au mieux et au "plus sec". Plus une place de libre ce soir. La salle à manger est transformée est salle d'étendage pour la nuit. De toutes façons demain ne sera pas mieux alors un peu plus ou un peu moins!!

Il y avait longtemps que le "bonhomme vert" n'était pas apparu...Emmanuel n'est pas mieux!! et en plus j'ai failli le perdre dans le brouillard. Seule compagne de la journée, une salamandre jaune et noire qui a joué à cache cache pour la photo.Au refuge on se pose au mieux et au "plus sec". Plus une place de libre ce soir. La salle à manger est transformée est salle d'étendage pour la nuit. De toutes façons demain ne sera pas mieux alors un peu plus ou un peu moins!!

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 20 Juin 2014

Après un bon dîner composé d'une soupe Corse de légumes et de viandes avec de la polenta à la châtaigne et d'un morceau de fromage de brebis, on est réchauffé et prêt pour une bonne nuit. Le gîte n'est pas chauffé mais avec le duvet c'est l'été...

Réveil 7h pour un départ habituel à 8h15, on est réglé comme des horloges. On part sous un beau soleil ce qui nous permet de marcher en t-shirt ce qui est plus agréable car on se ventile et on "dépense" moins d'eau. La première partie se passe soit en courbe de niveau soit en descente. Les jambes travaillent autant mais moins en force, sauf les genoux d'Emmanuel...c'est toujours un peu rageant de descendre, parfois beaucoup, pour remonter après...

Juste avant le déjeuner, les nuages nous rattrapent, on se repose un peu mais on ne traîne pas. Le début d'après midi est "consacré" à la montée. On a 900m de dénivelé à faire aujourd'hui, on est redescendu vers 1250m d'altitude et on doit remonter à environ 1900M, plus tous les dénivelés intermédiaires... Dans le guide la dernière partie est notée "rude montée" et on sait ce que ça veut dire!! D'abord sous les hêtres on termine notre ascension à terrain découvert pour atteindre le Bocca (col) d'Oru qui est la ligne de partage des eaux qui traverse la Corse. Sur la fin on est rattrapé par deux gardiens du refuge qui montent avec cheval et mulet. Forcement à 4 pattes, même chargés, on monte plus vite qu'à 2...

On arrive au refuge vers 15h et comme on est les premiers arrivés on a tout le temps de s'installer, se laver et allumer le poêle. La nouveauté et c'est une bonne nouvelle, c'est qu'à partir de maintenant les refuges sont gardiennés et approvisionnés. On va donc pouvoir alléger nos sacs au fur et à mesure et ne garder que l'essentiel...2 à 3kg en moins! Du coup ce soir on mange le repas du refuge qui est surtout rempli de randonneurs qui campent. On fera une grande table pour manger tous ensemble, et on a eu du mal à terminer les plats de pâtes tellement les portions étaient généreuses. Heureusement il y avait un père et ses deux fils qui se sont chargés du "nettoyage" des plats! J'ai cru voir Mon fils manger....

La nuit sera calme mais il y a un petit vent porteur de nuages qui s'est mis à souffler et c'est à surveiller pour demain car on a une étape avec des passages de crêtes et des névés vers 2100m...mais c'est demain!!

On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.
On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.

On quitte notre refuge d'U Fugone,ancienne toute petite station de ski, sous un beau soleil pour rejoindre d'abord les bergeries d'E Traghjette puis le plateau du Ghjalgone depuis lequel on a une très belle vus sur le vallon du Marmanu. Les nuages arrivent sur les crêtes on on termine notre journée en montant presque dans le brouillard. Le refuge est grand et sa zone d'accueil importante pour les campeurs. D'où nous sommes, nous avons une très belle vue sur la plaine d'Aléria et au loin sur l'Ile de Montecristo(à priori) qui fait partie des iles Toscanes.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 16 Juin 2014

Après un bon dîner et enfin un appel téléphonique à la maison pour donner des nouvelles, il est temps de se glisser dans mon duvet. Cette nuit ce sera "calme" car l'avantage du gîte c'est qu'on est pas en dortoir et qu'on ne partage pas les ronflements donc les boules Quiès ne sont pas obligatoires...

Réveil à 7h pour un petit déjeuner à 8h pour rejoindre le gîte d'E Capanelle "U Fugone". On est sur une base de 5h30 avec environ 900m de dénivelé. En sortant de Vizzavone on monte tranquillement à travers la forêt vers le sud. Cette étape marque la transition entre les GR Nord et Sud, on aborde donc la seconde partie de notre randonnée ce matin. Il faut être vigilant sur les premiers kilomètres car le balisage du GR est "mélangé" avec beaucoup d'autres pistes forestières et un moment d'inattention c'est rapidement du trajet en plus.

Ce départ en "douceur" nous va très bien surtout pour les genoux qui ont été mis à rude épreuve hier, et Emmanuel commence à avoir son genou droit qui se rappelle à lui, à surveiller après le tendon d'Achille. Le chemin est large puis se resserre mais sans gros rochers à grimper, c'est plutôt fluide comme progression. Ce matin on est très relax et pour une fois on papote en marchant, c'est même la première fois qu'on parle autant!! Du coup on avale les kilomètres sans s'en rendre compte et du coup on arrive au col avec 20 minutes d'avance sur le timing. Il faut dire qu'après le 9 jours sur le GR Nord on a les muscles bien affûtés... On se prend une pause au soleil en récompense de notre matinée mais à l'abri du vent qui est toujours "frais".

Sur cette partie Sud on rencontre beaucoup plus de monde,soit qui finissent le GR Sud soit qui font des étapes sur cette partie car plus accessible et moins bloquée par les conditions d'enneigement qu'au Nord. En 2h on a croisé plus de monde qu'en 8 jours!! La suite de la journée se passe en courbe de niveau ce qui est très agréable, on peut regarder et profiter du paysage, ça change d'avoir le nez collé sur ses chaussures... Vers 12h30 on fait notre pause déjeuner au soleil dans un endroit magnifique et on repart tranquillement après avoir mangé un délicieux sandwich préparé au Gîte le matin.

Il reste environ 1h30 pour arriver à notre étape suivante. On passe par des bergeries qui ne sont toujours pas ouvertes, c'est dommage...et quelques crêtes. La difficulté de la journée se situe juste avant l'arrivée à environ 1h du gîte. Comme il est dit dans le guide " prendre à droite par le sentier assez raide à travers la forêt"... Quand le terme "raide" est employé dans le guide cela veut dire en gros "vous allez monter à une échelle posée contre un mur". Les termes "rude montée", "raide montée" et "raides lacets" sont les mots qui annoncent de petits pas et de grosses suées... Dans ce cas il faut juste s'armer de patience, respirer profondément, mettre un pas devant l'autre jusqu'à l'arrivée sur la crête de Ciufidu. On souffle en arrivant en haut, on est plus qu'à 30 minutes environ du Gîte. Le genou d'Emmanuel ne s'arrange pas et les côtes, mais surtout les descentes deviennent très douloureuses...ça peut devenir très problématique car on ne sait pas si c'est tendineux, cartilagineux ou osseux. A suivre de plus en plus près.

Heureusement ce soir on a un gîte "tout confort" avec des douches "brûlantes" et une chambre bien propre. Après le rituel de la lessive, c'est chocolat chaud et gâteaux Corse et pages d'écriture sur nos carnets. Ce soir dîner vers 19h30 et au lit pas trop tard. Demain on monte au refuge du Prati qui se trouve vers 1850m, mais surtout il y a une composante nouvelle qui pourrait nous gener...La météo annoncée pour les jours prochains n'est pas bonne du tout. Encore un paramètre à suivre de près!!

Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.
Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.

Début du GR 20 Sud, on ne peut pas se tromper de route...quoique dans la forêt avec tous les sentiers qui se croisent...Il y a une très belle lumière à travers les arbres et à l'abri du vent on est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques et on vit complètement déconnecté du monde dans un environnement de rêve, il faut vraiment y être pour le comprendre je crois. Face et autour de nous la montagne et "l’intérieur" de la Corse et sur notre droite la mer et la plaine d'Aléria avec les étangs de Diane et d'Urbino et plus loin dans la brume on distingue le sommet de l'ile d'Elbe. Les bergeries d'Alzeta sont très joliment restaurées et mises en valeur. La dernière montée sera "raide" et mérite un selfie... Le soir, les nuages envahissent la vallée et la fraîcheur s'installe, mais la "lumière" est toujours belle.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 13 Juin 2014

Réveil au soleil ce matin, et le temps de préparer les affaires on part à 8h15. Au programme de ce début de journée, 3h de montée pour passer sous le sommet de la Punta Muratellu à 2150m. Il fait suffisamment bon pour partir en t-shirt, on va avoir chaud! On a terminé au petit déjeuner les derniers biscuits et on aura en tout et pour tout que 3 gâteaux Corse (énergétique...) et 2 barres de céréales pour le déjeuner. Mais on en est pas là et pour le moment il faut souffler et avancer au pas lent du montagnard.

Plus on monte, plus le paysage se découvre et nous fait apprécier sa majestueuse beauté. On essaye d'éviter les névés jusqu'au dernier moment puis on met nos guêtres pour finir le passage du col et surtout attaquer la descente par une traversée assez longue dans la neige sous la crête. On a de la chance car on est sur la face sud donc la neige a commencé à travailler et elle est plus souple pour la marche et sans plaque de glace.

Une fois sorti de cette zone neigeuse, on descend par de larges barres rocheuses puis par les inévitables "chemins" remplis d'éboulis. On a l'impression qu'une partie de la montagne se déverse régulièrement pour barrer la route des randonneurs, et c'est épuisant pour les genoux... Après notre mini pause déjeuner, on continue notre descente vers Vizzavone que l'on atteint vers 15h après avoir fait "un tour gratuit" du chemin forestier d'approche du village pour cause d'indications peu visible et surement de fatigue de notre part!!

Tout le plaisir du gîte à notre arrivée..douche chaude, machine à laver pour les vêtements et une bière fraîche(Pietra Ambrée) au soleil...que du bonheur. C'est dans certains moments d'inconfort que l'on se rend compte de la facilité dans laquelle on vit tous les jours. Je ne veux pas retourner dans le temps!!

Il y a une petite épicerie de produits Corse et je fais le plein pour les prochains jours, le sac s'en ressentira mais nous serons contents de manger!!

Ce soir c'est Sanglier au menu ou Lasagnes en fonction du nombre de "mangeurs" et on aura même du dessert!! Au lit de bonne heure, on doit récupérer de la fatigue des derniers jours...

On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.
On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.

On part sous le soleil et il nous accompagnera toute la journée. Les Paysages sont superbes et on apprécie la beauté de la Corse vu d'en haut...On passe au-dessus d'un petit lac de Montagne, la neige est encore très présente en cette saison cette année. Le temps de faire quelques photos des "bronzés" et on attaque une belle descente dans la neige. Les Torrents et cascades, dont celles des Anglais, "chantent" le printemps et sont gonflés par la fonte de la neige accumulée. Nous arrivons par la forêt à Vizzavone, ancienne station touristique qualifiée il y a longtemps de "petite Suisse". Il reste des "vestiges" de ce passé comme cette carcasse d'hotel et aujourd'hui c'est un lieu de passage connu pour les randonneurs, desservi par la "micheline" qui relit Bastia à Ajaccio.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 11 Juin 2014

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de mon fils...tous mes vœux de réussite, tu le mérites et j'espère qu'on aura encore l'occasion de "randonner" ensemble comme en Islande.

Pour fêter cet événement le vent de Nord-Est à souffler en rafale toute la nuit comme s'il voulait éteindre les bougies dans le chalet... Résultat des courses pas plus de 5° dans le dortoir cette nuit, autant vous dire que j'ai apprécié mon duvet grand froid...par contre Emmanuel à rajouter des couches de vêtements pour se réchauffer dans son duvet de plage!!

Comme on est "juste" en nourriture hier soir c'était pâtes aromatisées avec une soupe déshydratée, le tout cuit ensemble pour donner goût et consistance... Nous avons partagé le refuge avec les deux cabris Madrilène. Je ne sais pas d'où ils ont sorti tout ce qu'ils ont mangé, mais au moins 3 fois plus que nous, et ça sentait bon...on en aurait bien mangé un peu, surtout après la journée d'effort qu'on a eu.

Ce matin le réveil est plus tardif afin de récupérer, m^me si l'étape du jour est plus courte et moins difficile, juste 5h. Quand Emmanuel se réveille vers 8h15, j'ai déjà pris mon petit déjeuner et préparer mes affaires. On y va "piano" et c'est seulement vers 10h que l'on quitte le refuge avec polaire et coupe-vent car le vent d'Est continue de souffler et ce jusqu'à être à l'abri plus bas dans la vallée. La première partie de la journée, on ne fait que descendre pendant environ 3H, dont une bonne heure "d'escalier"...comme réveil pour les genoux on fait mieux!!

Au fil de la matinée on rejoint la forêt et un chemin plus carrossable. Le soleil est là, pas trop chaud, juste ce qu'il faut pour pouvoir marcher en t-shirt. On arrivera à notre point bas avec finalement 30 minutes d'avance sur nos prévisions, ce qui nous permet à 12h30 de grignoter tranquillement un quignon de pain avec du saucisson, c'est tout ce qu'on a mais c'est bon!! Le soleil nous accompagne pour notre pause et on en profite pour faire nos affaires et nos pieds (depuis l'année dernière je suis très vigilent avec mes pieds...).

Quand on repart cette fois-ci c'est pour grimper pendant 2h environ. La montée est raide mais régulière, cela étant après les efforts d'hier on sent les jambes qui tirent. Vers 15h on arrive en vue du refuge. Il est en haut d'une bergerie qui manque de chance n'est pas encore en activité, dommage pour le fromage que nous ne mangerons pas!!

Dès notre arrivée, maintenant on est rodé, on fait le tour du "propriétaire" pour voir ce qui fonctionne ou pas. Au refuge de L'Onda, c'est simple il n'y a ni electricité, ni douche, ni toilettes bien sur...et pas d'eau du tout ni même de torrent à coté!! La seule source se trouve à coté de la bergerie 200m en contre-bas... c'est toujours agréable quand on croit qu'on a fini l'effort de repartir pour un tour, même un petit!!

Heureusement il y a des bouteilles "acceptablement propres" dans le refuge et on redescend pour faire le plein d'eau pour le thé , la soupe, les pâtes le petit dej...sanjs oublier l'eau pour le lendemain car on part par le haut du refuge vers un col. On maudit franchement l'organisation des refuges car sans eau on ne peut rien faire, et quand on réserve en payant ce n'est pas expliqué. On remonte finalement comme des mules avec notre chargement d'eau et on peut enfin s'installer. Pour le moment on est seul, mais les randonneurs peuvent arriver tardivement on l'a vu hier soir et ce sera le cas ce soir avec un Allemand et deux Drômois venus fêter les 50 ans de l'un d'eux. L'histoire de la descente pour aller chercher l'eau ne les a pas fait rire!!

Après c'est le rituel habituel, allumer le feu dans le poêle (pas toujours simple) se changer et faire sécher les affaires, faire chauffer l'eau pour le thé, quelques photos pour gardr trace de notre passage et illustrer mes commentaires...et se reposer en écrivant sur nos carnets respectifs nos aventures du jour, faute de wifi pour le faire en direct!

On a fait le point sur nos réserves alimentaires pour la journée suivante, petit déjeuner et déjeuner. On a pas grand chose mais ce n'est pas très grave car demain soir j'ai réservé à Vizzavone un gîte avec je l'espère eau chaude et épicerie de ravitaillement. Et puis il y aura sûrement une auberge Corse pour dîner, le luxe quoi!

La pièce à vivre commence à se réchauffer mais pas vraiment le coin nuit. On alimente au maximum le poêle, les bûches flambent, la tiédeur s'installe dans le refuge de L'Onda...

En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...
En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...

En Partant de Petra Piana, le ciel est pur avec le vent qui a soufflé toute la nuit. D'ailleurs le ciel nocturne est de toute beauté sans aucune pollution lumineuse. Au loin se dessine la côte et c'est toujours beau de "côtoyer" la neige avec la mer en point de vue...Cette journée calme sera un peu "bucolique" et nous en profiterons pour lever le nez de notre chemin...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 9 Juin 2014

Réveil à 6h pour un départ à 7h...La journée sera longue à priori, et elle le sera aussi dans la réalité!! On est obligé de redescendre dans la vallée très bas, pour remonter sur le refuge de l'étape suivante de Pétra Piana. On va devoir traverser deux petits villages et on espère pouvoir y faire quelques courses complémentaires.

La première descente est plus longue que prévue et malgré de bonnes conditions climatiques et une marche rapide, on est en "retard" par rapport à nos prévisions car c'est plus loin qu'évaluer sur le guide. dans la seconde partie de cette "re-descente" on doit franchir un vallon qui nous permettra d'arriver au village de Guagnu par lequel on pourra commencer à remonter sur le refuge. Cette montée à travers la forêt sur un chemin difficile est un vrai "casse-pattes" et ça monte raide!

Vers 12h on arrive enfin et on fait une pause déjeuner bien méritée sur les marches de la Poste de Guagnu. Le postier a eu "la bonne idée" d'être encore là 5 minutes avant la fermeture et on a pu refaire le plein d'eau à l’intérieur, ce ne sera pas de trop. Vers 13h on repart cette fois-ci pour notre ascension...on perd 45 minutes pour un mauvais fléchage du GR, on râle...et on retrouve le bon chemin. Du coup avec 5h30 de montée théorique on arrivera si tout va bien et au mieux que vers 18h30, tard!!

La montée est épuisante avec dans un premier temps à travers la forêt, un chemin mal indiqué, pas entretenu, une vraie galère où on se perd et on s'épuise. La seconde partie en sortie de forêt n'est pas mieux avec un petit chemin qu'il faut chercher en permanence, marcher en devers et faire très attention aux cailloux sous les pieds qui roulent...et ne pas regarder le col que l'on découvre au loin et qu'il va falloir passer à plus de 1800m.

On ne parle pas beaucoup et on fait attention à faire quelques pauses "barres de céréale" et boisson très utiles. Le temps est resté sec, heureusement, mais vers 17h le vent froid se lève et on doit finir la montée avec les polaires. Un dernier effort, une dernière poussée sur les jambes et on arrive enfin au col avec l'espoir que notre journée va se terminer bientôt...on voit même pas très "loin" de nous notre refuge!! Malheureusement pour l'atteindre et pour finir cette journée marathon, on doit en passer par quelques "jongleries" sur les rochers, toujours impressionnant avec un sac qui vous tire vers le vide et 100m de chute potentielle en dessous... sans parler des névés à traverser, épuisant.

Enfin à 19h on arrive au refuge, en même temps que 2 espagnols qui étaient avec nous la veille et qui sont partis plus tard que nous, sauf que ce sont des bolides des montagnes!! Dès notre arrivée, priorité est donnée à l'allumage du poêle car le refuge est très froid et quand on est fatigué la sensation de froid se renforce...Second jour sans eau, ni toilettes...juste l'eau du torrent, on assure le minimum "légal" après une journée de 12h de randonnée et 1700m de dénivelé, vive la nature!!

Après ça, une seule idée en tête, manger chaud pour se réchauffer, se glisser dans le duvet et ne plus en bouger. La journée de demain sera plus courte, ouf, mais on a fait le point sur la nourriture, et on va être juste, donc rationnement en vue pour les 2 prochains jours. Un bon thé chaud avant de se coucher ne fera pas de mal, demain sera un autre jour, et ce soir je n'en peux vraiment plus...

Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!
Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!

Au cours de notre descente nous "croisons" cet écrin de verdure avec ce petit lac d'altitude, endroit magique caché dans la forêt. Au loin le village d'Ortu, étape qui va nous permettre de rejoindre Guagnu par les vallons et de remonter vers Petra Piana d'où nous aurons une vue superbe sur une partie du Golfe de Sagone. Le ciel est clair est on a droit à une très belle montée de lune. Mais Ciel clair en montagne veut souvent dire froid...il gèlera cette nuit et il fera 5° dans le refuge, ça conserve!!

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0