Publié le 29 Avril 2013

Le mois d'avril était froid. Ce soir aux informations nous venons de voir des images du Nord de l'Espagne avec 1 mètre de neige... Pour ces 2 derniers jours de fin Avril, pas de connexion wifi, donc pas de possibilité d'écrire son blog.

A partir du 6 Mai Pierre-Guy passera le cap en Espagne. Pour ma part, je serai partie rejoindre notre fille à Boston. Il se peut qu'il ne puisse pas communiquer tous les jours avec vous durant cette période, alors soyez patients. Il vous donnera des nouvelles s'il trouve une auberge connectée et pas sous la neige !

Bises

Anne-Marie

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 28 Avril 2013

Soirée très sympa avec les propriétaires . Après sauna et Jacuzzi, j'ai été faire mes petites courses pour manger les deux jours(ils s'occupent de l'hébergement et du petit déjeuner). Je devais être seul ce soir et puis des touristes sont arrivés à l'imprévu pour dormir, 8 personnes au total, les propriétaires étaient contents...

Tout ce petit monde est parti dîner au restaurant et moi j'ai fait ma cuisine et j'ai dîné avec les propriétaires qui ont partagé avec moi leur salade, des coques à la portugaise( la dame est portugaise d'origine) et de délicieuses fraises... Moi j'avais préparé des cuisses de canard et des pâtes. On a beaucoup parlé toute le soirée. Ils cherchent à vendre pour partir au Portugal, la situation ici est trop difficile et ils ont le même genre de maison la bas qui les attends avec une clientèle étrangère plus intéressante économiquement parlant. Lui a son entreprise de charpente, mais il a dû licencié une bonne partie de ses équipes faute de travail. La situation est difficile pour tout le monde. Il m'a expliqué pour les champs, c'est en fait des maraîchers, carottes, petits pois et haricots verts, pomme de terre aussi. Puis ils font le maïs en juillet, et d'octobre à janvier la terre se repose...il y a aussi du chou de Bruxelles... Ah oui dernier détail, je sais où je suis...à 20 km à l'horizontal de Mimizan et ils sont un peu la base arrière des touristes qui veulent l'océan sans le monde des touristes.

Apres une bonne nuit, mais un réveil de bonne heure, car les touristes sont partis tôt et ont été bruyants...je suis sorti faire un "petit tour en ville". C'est rapide à faire et c'est pas plus mal car il fait froid ce matin, pas plus de 5°avec du vent. Au café des sports ou j'ai été prendre un café et lire la presse locale, certains parlent de petite gelée en fin de nuit... Vivement le printemps !!

Apres deux petites heure à l'extérieur, je regagne mes pénates, au chaud. J'en profite pour calculer le nombre de km effectués depuis mon départ. C'est une première étape de franchie, 726km, donc je passe sous la barre des 1000km en reste à faire...c'était donc normal que je fête ça dignement ce week-end. Je n'en reviens pas d'être déjà là!!

J'en profite également pour lire un article de Paul Ricoeur et un recueil de poésie de Rainer Maria Rilke. Ils m'ont été offert avant mon départ par deux amis, Franck et Alain. Je voulais partager avec vous quelques phrases que j'ai retenu.

L'article de Paul Ricoeur s'intitule "Le pardon comme au-delà de l'action".

- Il ne peut y avoir pardon que là où l'on peut accuser quelqu'un; le présumer ou le déclarer coupable. Nous pourrions préciser qu'une action mauvaise peut être attribuée à quelqu'un, sans que celui-ciné soit responsable moralement.

- Le pardon face à la faute consiste non pas a ignorer l'action mauvaise, ni a nier son existence, mais a délier l'agent de son acte, à dire à l'agent qu'il vaut mieux que ses actes.

- Le pardon équivaut à croire en l'autre, malgré ses actions.

- On ne saurait comprendre le pardon sans reconnaître la dette infinie, le tort irréparable. La hauteur du pardon ne consiste pas a oublier, mais a briser la dette, puisqu'il n'efface pas les traces de la mémoire, mais les préserve tout en les délivrant de leur caractère pervers et obsédant.

-Agis de telle sorte que tu traites l'humanité aussi bien dans ta personne que dans la personne de tout autre toujours en même temps comme une fin, et jamais simplement comme un moyen.

-Le pardon permet véritablement d´envisager un esprit du pardon comme au-delà de l'action, sans pour autant nier la prise en compte de la faute. Le pardon fait donc appel aux ressources de régénération du soi et au fond de bonté présent en l'homme

Que vous dire de plus...

En ce qui concerne Rainer Maria Rilke, le texte est très beau bien qu'un peu sombre. Les mots sont tranchants. Justes quelques vers...

-Il parlait de lui et de ce qu'il voyait, pour que chacun pût partager sa joie et son cœur lumineux s'épanchait sans limites et rien n'était trop humble pour son amour. Il venait de la lumière et allait vers une lumière plus grande et sa cellule était pleine d'allégresse.

Voilà c'était mes méditations du jour et c'est très bien d'avoir eu ce temps pour moi et le partager avec vous.

Après le déjeuner je me suis une petite sieste sous ma couette, et je suis réparti au sauna et au jacuzzi...j'ai les muscles complètement détendu, il va falloir retendre ça pour demain, mais l'étape est courte, 26km. Et comme dit Emmanuel dans son SMS du matin " à force d'aller trop vite, un matin tu vas te croiser sur la piste".

Bonne semaine à tous.

Les constructions locales avec cette briquette et cette pierre très métallique. Un marché peu animé avec la température, c'est pas encore l'été...mais ces arbres doivent être bien agréables quand il y a du soleil. La mer n'est pas loin...chiche je fais un saut dans les vagues!!
Les constructions locales avec cette briquette et cette pierre très métallique. Un marché peu animé avec la température, c'est pas encore l'été...mais ces arbres doivent être bien agréables quand il y a du soleil. La mer n'est pas loin...chiche je fais un saut dans les vagues!!
Les constructions locales avec cette briquette et cette pierre très métallique. Un marché peu animé avec la température, c'est pas encore l'été...mais ces arbres doivent être bien agréables quand il y a du soleil. La mer n'est pas loin...chiche je fais un saut dans les vagues!!
Les constructions locales avec cette briquette et cette pierre très métallique. Un marché peu animé avec la température, c'est pas encore l'été...mais ces arbres doivent être bien agréables quand il y a du soleil. La mer n'est pas loin...chiche je fais un saut dans les vagues!!
Les constructions locales avec cette briquette et cette pierre très métallique. Un marché peu animé avec la température, c'est pas encore l'été...mais ces arbres doivent être bien agréables quand il y a du soleil. La mer n'est pas loin...chiche je fais un saut dans les vagues!!
Les constructions locales avec cette briquette et cette pierre très métallique. Un marché peu animé avec la température, c'est pas encore l'été...mais ces arbres doivent être bien agréables quand il y a du soleil. La mer n'est pas loin...chiche je fais un saut dans les vagues!!
Les constructions locales avec cette briquette et cette pierre très métallique. Un marché peu animé avec la température, c'est pas encore l'été...mais ces arbres doivent être bien agréables quand il y a du soleil. La mer n'est pas loin...chiche je fais un saut dans les vagues!!

Les constructions locales avec cette briquette et cette pierre très métallique. Un marché peu animé avec la température, c'est pas encore l'été...mais ces arbres doivent être bien agréables quand il y a du soleil. La mer n'est pas loin...chiche je fais un saut dans les vagues!!

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 27 Avril 2013

Étape du Muret à oublier...non seulement pour y arriver c'était pas "folichon", Le Muret en lui même, il n'y a rien, l'hôtel très moyen, et la patronne qui ne veut pas me faire la "soirée étape" c'est pour les commerciaux seulement! Je reviendrai pas...

Et en plus ça continue car les 4premiers kilomètres se déroulent sur la RN147...c'est pas une heure ni une journée de grande affluence mais quand même, c'est barbant. Peu de rencontres(je ne parle même pas de pèlerins, il n'y en a pas sur ma route!!), non je parle de vie humaine. À si j'ai croisé deux voitures arrêtées sur un bord de route avec 2 hommes à la mine patibulaire qui échangeaient du matériel( vision rapide en marchant) type scanner pour écouter toutes les fréquences radio de la police...Grosses voitures allemandes of course, ils se sont arrêtés de parler le temps que je passe... Voilà mes rencontres de la première partie de journée...

Le ciel est peu nuageux ce matin, mais il fait très frais avec un petit vent de nord désagréable. La route maintenant est plus agréable et se faufile à travers la lande Landaise. C'est vrai qu'à la longue c'est un peu monotone, ça laisse du temps a la réflexion personnelle. J'avale un peu les kilomètres jusqu'à Pissos où je me ravitaille pour mon déjeuner. Je suis parti sans rien du Muret, mais c'est normal car il n'y a pas de magasin...

Je cherche un peu ma route pour sortir de la ville , car sur le guide ils expliquent que c'est un nouveau tracé pour éviter de se perdre... C'est bien de le dire mais même en lisant attentivement, c'est pas clair. Et il n'y a pas de balisage sur la route pour indiquer si vous êtes sur le bon chemin. Et ici une route ou même un chemin ça peut faire 5, 8 ou 15km de long sans intersection, si tu te trompes, je ne vous fais pas de dessin...

Sur un moment de doute et en lisant mon guide, une dame sort de sa voiture et spontanément m'indique le chemin à suivre... Les femmes ont toujours beaucoup d'empathie pour moi...

Le chemin part maintenant à travers la forêt et avec le soleil, la balade est très agréable. La seule chose que je n'avais pas anticipé sur ces chemins forestiers c'est qu'on est dans Les Landes, et que dans les Landes il y a du sable. Pas juste en surface qui rend la marche souple, non du sable comme à la mer, profond épais...mon pas se ralentit d'autant ce qui n'est pas plus mal.

Interrogation de la journée, je croise depuis que je suis parti de Bordeaux, d'immenses champs de terre noire et sablonneuse. Ils sont bien plats et travaillés soigneusement, mais je n'arrive pas a comprendre ce qu'ils font pousser dedans??

Je ne sais pas exactement où je me situe sur mon parcours, vers 12h30 je me trouve 3 troncs et je pique-nique. Ma partie de cache-cache avec la pluie continue et semble encore tourner à mon avantage.

Je termine mon étape comme elle a commencé, en remontant une route sur 6km. Vraiment aucun intérêt.

Arrivé à bon port, j'attends pour entrer dans mon gîte du week-end que les propriétaires reviennent, c'est l'anniversaire de la dame et ils étaient partis au restaurant. Ils sont très gentils, me montrent le fonctionnement du Jacuzzi et du sauna et comme je suis tout seul cet après midi et théoriquement jusqu'à demain, j'y reste un bon moment. D'abord 2 fois 10 minutes de sauna puis les bubulles partout..ils ont un super matériel, et les jets sous la voûte plantaire...quel pied!! Je me laisse flotter c'est le cas de le dire pendant au moins 45 minutes, je pense qu'avec les 30 km de la journée et la séances détente je vais dormir comme un nouveau né ce soir. La bonne nouvelle c'est que pendant que j'étais dans le sauna, il a plu...mais pas sur moi. Donc je suis bien le Pacha de la journée

Demain je dors et je me repose, peut être un autre sauna demain après midi...je verrai en fonction de mes envies, le dimanche on a le droit de faire ce qu'on veut.

Bon dimanche à tous et grosses bises au jeunes maries.

Des chemins et des routes sans fin...des champs dans lesquels on ne sait pas ce qu'on fait. Un bon pique-nique même si je n'ai pas de fraises, comme c'est samedi, un petit flan pour douceur. Et ma maison de week-end dans laquelle le Pacha c'est moi!
Des chemins et des routes sans fin...des champs dans lesquels on ne sait pas ce qu'on fait. Un bon pique-nique même si je n'ai pas de fraises, comme c'est samedi, un petit flan pour douceur. Et ma maison de week-end dans laquelle le Pacha c'est moi!
Des chemins et des routes sans fin...des champs dans lesquels on ne sait pas ce qu'on fait. Un bon pique-nique même si je n'ai pas de fraises, comme c'est samedi, un petit flan pour douceur. Et ma maison de week-end dans laquelle le Pacha c'est moi!
Des chemins et des routes sans fin...des champs dans lesquels on ne sait pas ce qu'on fait. Un bon pique-nique même si je n'ai pas de fraises, comme c'est samedi, un petit flan pour douceur. Et ma maison de week-end dans laquelle le Pacha c'est moi!
Des chemins et des routes sans fin...des champs dans lesquels on ne sait pas ce qu'on fait. Un bon pique-nique même si je n'ai pas de fraises, comme c'est samedi, un petit flan pour douceur. Et ma maison de week-end dans laquelle le Pacha c'est moi!
Des chemins et des routes sans fin...des champs dans lesquels on ne sait pas ce qu'on fait. Un bon pique-nique même si je n'ai pas de fraises, comme c'est samedi, un petit flan pour douceur. Et ma maison de week-end dans laquelle le Pacha c'est moi!
Des chemins et des routes sans fin...des champs dans lesquels on ne sait pas ce qu'on fait. Un bon pique-nique même si je n'ai pas de fraises, comme c'est samedi, un petit flan pour douceur. Et ma maison de week-end dans laquelle le Pacha c'est moi!
Des chemins et des routes sans fin...des champs dans lesquels on ne sait pas ce qu'on fait. Un bon pique-nique même si je n'ai pas de fraises, comme c'est samedi, un petit flan pour douceur. Et ma maison de week-end dans laquelle le Pacha c'est moi!
Des chemins et des routes sans fin...des champs dans lesquels on ne sait pas ce qu'on fait. Un bon pique-nique même si je n'ai pas de fraises, comme c'est samedi, un petit flan pour douceur. Et ma maison de week-end dans laquelle le Pacha c'est moi!
Des chemins et des routes sans fin...des champs dans lesquels on ne sait pas ce qu'on fait. Un bon pique-nique même si je n'ai pas de fraises, comme c'est samedi, un petit flan pour douceur. Et ma maison de week-end dans laquelle le Pacha c'est moi!
Des chemins et des routes sans fin...des champs dans lesquels on ne sait pas ce qu'on fait. Un bon pique-nique même si je n'ai pas de fraises, comme c'est samedi, un petit flan pour douceur. Et ma maison de week-end dans laquelle le Pacha c'est moi!
Des chemins et des routes sans fin...des champs dans lesquels on ne sait pas ce qu'on fait. Un bon pique-nique même si je n'ai pas de fraises, comme c'est samedi, un petit flan pour douceur. Et ma maison de week-end dans laquelle le Pacha c'est moi!
Des chemins et des routes sans fin...des champs dans lesquels on ne sait pas ce qu'on fait. Un bon pique-nique même si je n'ai pas de fraises, comme c'est samedi, un petit flan pour douceur. Et ma maison de week-end dans laquelle le Pacha c'est moi!

Des chemins et des routes sans fin...des champs dans lesquels on ne sait pas ce qu'on fait. Un bon pique-nique même si je n'ai pas de fraises, comme c'est samedi, un petit flan pour douceur. Et ma maison de week-end dans laquelle le Pacha c'est moi!

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 26 Avril 2013

La Journée s'annonçait très humide je pars donc avec ma veste Goretex sur le dos. De toutes façons le ciel est déjà bien gris foncé et le vent souffle un peu. Après un excellent petit déjeuner, je pars acheter ma tranche de jambon et ma demie baguette et je prends la route.

La première partie de l'étape se passe sur des routes forestières ou des chemins. Je ne vais sur cette partie du trajet ne rencontrer que 2 chiens et un promeneur. Les chiens du genre de ceux qui gardent la maison après le centre équestre à Maurepas, ceux qui connaissent comprendront, pour les autres cela ressemble à des gros chiens de berger avec des gueules qui quand elles se referment t'avalent la moitié de la tête ou un bras... Bref les deux chiens qui s'avancent vers moi ne me font pas rire, mais c'est eux qui finalement se sauvent à mon approche, je ne pensais pas sentir aussi mauvais...

Quant au monsieur que j'ai croisé, c'était au milieu de rien, sur une allée forestière de 8km de long, où il n'y avait rien à voir, sauf moi qui passait à ce moment.

Quelques gouttes d'eau mais je passe entre... Cette étape est propice à la réflexion et je laisse le cours de mes pensées partir;

Il me semble que depuis mon départ j'ai déjà jeté pas de cailloux et je me sens bien plus allégé. Je m'en suis aperçu hier notamment en discutant avec le patron de l'hotel. On parlait bien sur de StJacques, il reçoit regulierement des pèlerins dans son établissement, et pense qu'un jour si il arrete son restaurant, il partira, mais il faudrait qu'il arrete de travailler et ça c'est de la science fiction pour lui, il aime son métier. A ce propos si vous passez dan la région, arretez vous chez lui, Le Resinier, très belle table... Et donc ilme regarde et me dit que je suis bien jeune pour être sur le chemin, "en vacances?".

Pour la première fois j'ai répondu que c'était une façon pour moi de faire une transition entre deux parties de ma vie, que j'avais terminé ma carrière professionnelle, que je passais maintenant à une partie beaucoup plus tournée vers les autres sans recherche de performance...et je lui ai expliqué tout cela sans agressivité sans même penser au "temps difficile" traversé. Je n'en ressentais aucun besoin comme si c'était une autre histoire. Me rendre compte de ça ce matin à éclairer le ciel gris de la journée...

J'ai pu me concentrer sur les difficultés des jeunes à trouver un job, mes enfants les premiers et comment les aider. Je n'en suis pas encore au plan d'actions mais ça va venir!!

Et puis ces allées forestières sentent et respirent "le bon". Ces odeurs me ramènent dans mon enfance pendant les vacances à Contis ou à Léon ou encore à La Teste. La chaleur du sable, les pins qui embaument et l'insouciance du temps qui passe.

Cela me rappelle aussi nos vacances à Mimizan avec Jack et Virginie. La petite maison avec les volets bleus, les joggings du matin avec Jack quand il courait encore(pb de genoux), les promenades en vélo, les belles volleyeuses sur la plage...et les barbecues entre amis tard le soir... Comme quoi même sous un ciel gris on peut voir du soleil!!

Je continue à jouer à cache-cache avec la pluie et pour le moment je m'en sors pas mal. Je maintiens un bon rythme et les kilomètres défilent. Il va bientôt être l'heure de trouver une place pour déjeuner car je suis déjà à 19km, sinon je vais arriver pour le déjeuner à l'hotel.

Mais le parcours se "dégrade" et la fin de l'étape se passe à remonter la RN10, peu fréquentée sur cette portion grace à l'A63, mais quand même...et après 3 km de longer la dite A63... et bien sur rien de "sympa"pour s'arrêter pour mon déjeuner. Le ciel est gris\noir par moment, je décide donc de ne pas m'arreter d tout et de filer droit sur l'hotel, je mangerai dans ma chambre. A 13h45 je suis assis sur mon lit et je retire mes chaussures.En arrivant j'ai croisé 2 pèlerins Belge qui sortait du restaurant, je ne sais pas si c'est ceux dont m'avait parlé Christine la semaine dernière, elle en avait croisé 2 qui arrivait de Anvers je crois... Ces deux là ne sont pas arrivés à Saint Jacques, ils font du zigzag sur le chemin en fonction des restaurants...

Aujourd'hui j'ai gagné ma partie de Cache-Cache avec la pluie. Je suis rentré sec et une heure après mon arrivée il pleuvait... je rencontre quelques difficultés pour me connecter, j'écris mon blog ce soir de l'ordinateur de l'hotel. Donc pas de photos pour le moment, je reviendrai dès que j'aurai trouver le serveur...De toutes façons il ne faut pas s'attendre à des merveilles, car le Muret c'est au milieu de rien et il n'y avait vraiment pas grand chose à prendreen photo aujourd'hui.

Demain je pense que je vais encore jouer avec les nuages pour les 30 km de mon étape.

Je souhaite par avance beaucoup de bonheur à mon René, qui est comme mon second grand frère, et à Nanda, qui vont s'unir demain. Je penserai bien à vous en marchant.

Bises à tous

Franchement pas grand chose à voir et à montrer, sauf mon passage dans les Landes. Je verrai pour faire mieux demain...
Franchement pas grand chose à voir et à montrer, sauf mon passage dans les Landes. Je verrai pour faire mieux demain...
Franchement pas grand chose à voir et à montrer, sauf mon passage dans les Landes. Je verrai pour faire mieux demain...
Franchement pas grand chose à voir et à montrer, sauf mon passage dans les Landes. Je verrai pour faire mieux demain...

Franchement pas grand chose à voir et à montrer, sauf mon passage dans les Landes. Je verrai pour faire mieux demain...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 25 Avril 2013

En théorie cette étape fait 27km, mais comme Nicolas me dépose ce matin près du Château De Léognan, j'ai déjà gagné 6km...ma journée sera donc courte et je ne m'en plains pas!!

Aucun grand axe aujourd'hui que des petites routes ou des chemins blancs et forestiers. On est déjà dans les "Landes" mais encore Girondine. Les genets sont magnifiques et éclairent la forêt. Il ne fait pas encore assez chaud pour que je sente les pins et la résine . L'étape du jour est donc faite de grandes lignes droites sur lesquelles j'ai tout le temps de me prendre en photo et de penser au temps qui passe..oui je sais vous allez vous lasser mais je n'y peux rien, il n'y a rien de mieux à photographier. Cela ressemble presque un peu a la savane par moment, j'ai dit presque!!

Peu d'admiratrices sur ma route aujourd'hui, le soleil et la chaleur les font rester à l'ombre!

Même en prenant un train de sénateur toute la matinée, j'arrive aux environs de Barp vers 12h30. Je me trouve un petit coin d'ombre sous les pins et je m'installe pour pique-nique qui sera royal car préparé avec beaucoup de gentillesse par Christine. Non seulement j'ai une belle salade composée mais en plus j'ai des fraises... Délicieux!!

A 13h30 je suis à mon hôtel et je prends ma chambre. C'est encore le coup de feu sur la terrasse du restaurant et le patron me suggère d'aller me reposer cet après midi à côté de la piscine sur les transats! Je ne me suis pas fait prier et j'ai même fait une sieste à l'ombre d'un grand parasol avec la petite chienne de la maison à mes pieds...comme chez moi!!

Cerise sur le gâteau, internet fonctionne et je peux mettre à jour le blog et faire mes commentaires.

Demain je marche vers Le Muret avec 27km au programme. La seule interrogation c'est la météo, pleuvra ou pleuvra pas, j'espère pas trop quand même si ça doit arroser!

J25... Encore une journée de vacances!
J25... Encore une journée de vacances!
J25... Encore une journée de vacances!
J25... Encore une journée de vacances!
J25... Encore une journée de vacances!
J25... Encore une journée de vacances!

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 25 Avril 2013

Après une bonne soirée avec Christine, Nicolas et leur deux filles Alice et Marie ( je verrai Hugo l'aîné ce soir il a des partiels en ce moment), je passe une bonne nuit pour être d'attaque pour cette journée difficile...faire le touriste à Bordeaux!!

J'ai toujours des problèmes de connexion et je passe par l'iPhone de Christine en m'en servant de serveur, d'où mes difficultés pour le blog. Je pense que j'ai écrasé une page et des commentaires, mais en fait avec les coupures de réseau, je ne savais ce qui passait ou pas.

Donc au programme de la journée, Christine me dépose au pont de Pierre et me récupérera après le travail en fin de journée. Pour moi l'objectif est simple, ne pas me perdre et surtout trouver l'Apple Center...que j'ai eu beaucoup de mal à trouver en passant 2 fois devant sans le voir. À force de regarder la nature, je perds l'habitude des villes et des vitrines!

La dernière fois que je suis venu à Bordeaux pour des raisons personnelles remonte à ?? tellement c'est vieux. Par contre je m'y déplaçait souvent pour des raisons professionnelles. Mais dans ce cas on ne prend pas le temps de regarder la ville. J'avais des souvenirs d'une ville certes riche, mais mal entretenue, grise voire noire du côté du quartier St. Michel et un centre ville replié sur lui même et sans charme.

Bordeaux est devenue une très belle ville, agréable, vivante, aérée, pleine de lumière, avec des quais qui invitent à la promenade, à pieds en roller ou en vélo...ce que font d'ailleurs les Bordelais. Je crois et je suis persuadé que c'est une ville où il fait bon vivre. Et toutes les communes environnantes donnent vraiment envie de venir s'installer ici.

Quand Christine me récupère, on fait un petit tour à côté de chez elle, histoire de voir quelques belles"églises" locales. Les grands crus se succèdent les uns aux autres!!

Retour à la maison pour faire sécher les pieds, enfin les restes d'ampoules... Un Sauternes pour l'apéritif, un Smith Haut Lafitte au dîner si je ne me trompe pas, il y a plus malheureux que moi sur terre!!

Demain je reprends ma route avec un iPad qui j'espère va fonctionner correctement et des pieds reposés. Un grand merci à Christine et Nicolas pour m'avoir accueilli au sein de leur très belle famille et maison. Bon courage à Hugo, Alice et Marie pour les échéances de cette année. Juste un mot pour Nicolas, qui est un "Mr Bouygue" mais sans les ouvriers, je suis jaloux de tes mains en or que tu as et je ne sais pas où tu vas chercher toute cette énergie pour faire tout ce que tu fais...ce doit être génétique.

A vous revoir avec Anne-Marie.

Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!
Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!

Que de monde dans Bordeaux avec ce beau soleil, les terrasses sont pleines et les rues encombrées avec des étudiants partout. C'est vraiment très sympa. Pour ce qui est de la thalasso, les Caudalies c'est juste derrière Smith Haut Lafitte, très facile à trouver!!

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 24 Avril 2013

Départ à la "fraîche" c'est le moins qu'on puisse dire d'Etauliers pour Arsac sur la rive ouest de la Gironde. C'est la première fois que je vois la forêt aussi verte depuis que je suis parti, et les odeurs commencent elles aussi à sortir. La première partie de l'étape jusqu'à Blaye est une piste cyclable qui navigue entre forêt et vignes. Je croise déjà quelques "églises" locales qui sont du plus bel effet. Et avant d'arriver à Blaye et sa citadelle de Vauban, je me retrouve une fois de plus face à une admiratrice. On "cancane" un peu et déjà je dois repartir car la navette pour traverser m'attends!!

Comme un touriste crétin moyen que je suis, j'imagine qu'il y a une navette au pire toutes les heures sans bien sur avoir été regardé les horaires...j'arrive à l'embarcadère à 10h45, la,navette du matin est partie à 10h30 et la prochaine est a 16h30!! Décidément il est dit que je ne traverserai pas la Gironde. Après l'hôtel qui ne voulait pas de moi, c'est le bateau qui me rejette. Changement de plan et déroutage via Saint André de Cubzac. Je préviens Christine car ce n'est pas la même route pour venir me récupérer.

Je vais donc longer la Gironde au lieu de la traverser. Déjà quelques beaux châteaux. On est dans le Blayais et bientôt dans les cotes de Bourg. Après 5km je tourne à droite sur la corniche de la Gironde a Roque de Thau. Les 6 prochains kilomètres sont un bout de paradis oublié sur terre. De belles maisons avec un jardin qui descend sur la rive de la Gironde, des fleurs partout et des parfums de lilas et de glycine qui embaument mon chemin. On voit que la nature a bénéficié d'un ensoleillement bien différent du nord...

Sur cette corniche et juste avant de m'arrêter pour déjeuner en bord d'eau, une dame "trottine" derrière moi...elle s'excuse de me déranger et me demande si je suis un pèlerin. À ma repose positive, son visage, sans exagération de ma part, s'illumine, elle est radieuse de bonheur... On parle pendant un bon quart d'heure, elle parle du chemin avec un tel plaisir, une telle sérénité. Elle a déjà fait plusieurs tronçon et part le soir même pour Madrid pour rejoindre Salamanque et faire le chemin Espagnol. Elle me quitte avec un grand sourire et me souhaite une belle route.

Apres ma pause déjeuner au soleil , j'ai un peu de mal à repartir, mais cette portion d'étape est tellement belle qu'on ne pense plus au kilomètres que l'on fait. Un peu plus tard je m'arrête devant le château Eyquem, attention pas de confusion on est pas dans le Sauternes, et gentiment après quelques mots sur St. Jacques , une "motarde" me prend en photo devant le Bec D'Ambes.

Je finis ma journée à Bourg après 32km au soleil. Je ne suis pas mécontent que Christine vienne me chercher et m'évite ainsi la traversée de Bordeaux. Ce soir, soirée en famille avec des amis et cela me fait très plaisir d'être reçu chez eux et de partager un bon verre de vin. Ce soir je peux car demain je me promène à Bordeaux en touriste et au soleil...

Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!
Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!

Voici ma journée complète en photos à travers le Blayais. Si vous avez l'occasion un jour, passez par la Corniche de la Gironde et marchez le long de cette petite route. Que du bonheur!

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 24 Avril 2013

Tout d'abord mes excuses pour ceux qui ont posté des commentaires sur J21, suite à une erreur de manip, les connections sont un peu compliquées via un iPhone , j'ai écrasé je crois tout ce qui avait été écrit...merci de recommencer!

Revenons à notre journée pendant que je suis connecté.

Quand je vous disais hier qu'à Mirambeau tout était fermé, je ne croyais pas si bien dire, car même le lundi matin, c'est férié...2 boulangeries mais fermées en même temps, donc pas de pain pour le petit déjeuner à l'hôtel. Vive le surgelé. Quant aux courses pour la journée rien d'ouvert avant 9h. Trop tard pour moi je décide de ne pas respecter la règle de l'autosuffisance en espérant trouver une boulangerie ouverte à Saint Aubin de Blaye sur ma route. J'ai fait de 3 étapes , 2, car le découpage est un peu compliqué mais ça va passer.

Dès la sortie de Mirambeau on se "chauffe" les jambes avec un petit raidillon, il vaut mieux être bien réveillé! L'environnement change, on est passé à un paysage très vallonné avec contrairement aux derniers jours où on avait beaucoup de labours , de la vigne, des pâturages bien vert et de la forêt.

Les petites côtes rythment le pas. Je croise sur mon chemin une bien jolie girouette, le premier qui dit que l'âne c'est moi je m'en occupe à mon retour...et si on est pas encore au pays Basque il y a quelques similitudes. Je croise également de nouvelles admiratrices et après quelques autographes, je reprends ma route, ce qui me permet de changer de région et de département et en plus d'avoir la confirmation que je suis sur le bon chemin.

Le ciel bien dégagé du matin commence à se charger en gros nuages gris. J'arrive sur "Les Mouriers" que je traverse et je fais la première rencontre importante de la journée. Tout d'abord 2 " bons gros chiens" m'aboient copieusement après et viennent à ma rencontre, suivie par la propriétaire qui les houspillent, me regarde et avec un grand sourire m'invite à venir me reposer un peu devant un bon café chez elle.

Du coup je deviens l'ami des chiens qui me lèchent les mains pour avoir des caresses et tous ensemble on va autour de la table. En plus de la grande tasse de café la dame ouvre une boîte de gateaux(voir la photo) et me dit de reprendre des forces. Un ami à elle (80ans environ) se joint à nous et on papote de St. Jacques et des pèlerins qu'elle voit moins passer ces derniers temps, problème de tracé à priori. Elle a un cahier avec des mots et les adresses des pèlerins qui se sont arrêtés chez elle. Elle reçoit des cartes de St. Jacques de tout ce joli monde et elle est heureuse de ce partage. Je lui marque une jolie dédicace pour son sourire et sa gentillesse et surtout je prends son adresse pour lui envoyer moi aussi une carte, elle répond à tous!

Les deux amis m'indiquent un raccourci par rapport au guide "qui fait faire du tourisme" et je dois gagner 1,5km. Je l'a quitté avec un sentiment de sérénité et de bonheur. Elle a beaucoup de tendresse dans son regard quand elle me souhaite bonne route...

Donc je coupe à travers vignes et petite forêt pour gagner du temps, mais je devais être distrait et quand je rejoints une route, " à droite ou à gauche??". Je prends à droite, forcément le mauvais choix d'orientation mais qui va me permettre de faire ma,seconde rencontre de la journée. À une intersection un peu plus loin, ayant des doutes sur ma direction, je demande au conducteur d'une voiture ma route et comme prévu il m'indique l'inverse de ce que je viens de faire...Faire et défaire...Demi tour et en avant marche!!

Apres quelques kilomètres et avant d'arriver à Saint Aubin, mon conducteur me depasse( il n'a pas de mal me direz vous) et s'arrête pour m'attendre. Il baisse sa vitre et me demande où en définitive je dois aller. " À la boulangerie de Saint Aubin pour acheter à manger puis à Etauliers terme de mon étape": " Montez, je vous y emmène"...Et voilà comment j'ai gagné mes 7 derniers kilomètres. Normand d'origine, il avait une société d'ambulance du côté de Poissy, il a pris sa retraite dans la région d'origine de sa femme. Il m'explique que les gens d'ici ne sont pas"faciles" et un peu fermés aux étrangers, "moi maintenant ça va mais ça à été long". Il me déposera sur la place d'Etauliers face à la boulangerie et à mon hôtel...

Et pour finir, la voiture qui était derrière nous sur le parking et qui attendait que je décharge mon sac pour passer, une fois garée, un homme sort me sourit et me dit "plus que 46 jours". Il est parti il y a deux ans de Gradignan pour St. Jacques et on papote sur le parking avant qu'il me souhaite " bon chemin"...

Une belle journée de rencontres et d'échanges toutes aussi naturellement chaleureuses les unes que les autres. Ce qui me fait moins rire c'est le message téléphonique de mon hôtel a Arsac, étapes du lendemain, qui m'annonce qu'ils n'ont pas de place pour moi...j'ai réserve il y a un mois et demi. Malgré plusieurs rappels, pas de réponse et je me "lâche" sur leur répondeur... Et j'ai toujours ce souci de connection avec mon iPad. Je n'ai pas d'alternatives pour le coucher de demain, je fais donc appel à Christine chez qui je dois dormir mercredi et qui va m'accueillir un jour plus tôt et de plus. Je vais donc sauter l'étape Arsac/Gradignan et profiter de la journée de mercredi pour aller à Bordeaux chez Apple.

Donc demain 32km au programme avec la traversée de la Gironde et une fin de journée avec des amis.

Un bel âne, des admiratrices, et de la bonté plein les yeux et le cœur. Une belle journée.
Un bel âne, des admiratrices, et de la bonté plein les yeux et le cœur. Une belle journée.
Un bel âne, des admiratrices, et de la bonté plein les yeux et le cœur. Une belle journée.
Un bel âne, des admiratrices, et de la bonté plein les yeux et le cœur. Une belle journée.
Un bel âne, des admiratrices, et de la bonté plein les yeux et le cœur. Une belle journée.
Un bel âne, des admiratrices, et de la bonté plein les yeux et le cœur. Une belle journée.
Un bel âne, des admiratrices, et de la bonté plein les yeux et le cœur. Une belle journée.
Un bel âne, des admiratrices, et de la bonté plein les yeux et le cœur. Une belle journée.

Un bel âne, des admiratrices, et de la bonté plein les yeux et le cœur. Une belle journée.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 23 Avril 2013

La Fondation Motrice a été fondée à l’initiative de parents et de professionnels de santé, conscients que la Paralysie Cérébrale est un enjeu majeur de santé publique et de société et lassés de voir le peu d’investissement médical, médiatique, financier autour de ce qui constitue pourtant le premier handicap moteur de l’enfant.

Sa vocation : donner une impulsion forte et ambitieuse à la recherche sur le premier handicap moteur de l’enfant en comblant progressivement les carences observées dans ce domaine.

http://www.lafondationmotrice.org/fr

Pour la Fondation Motrice

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 23 Avril 2013

Avant de commencer à raconter cette étape, je veux dédier cette journée à tous ceux qui sont atteints de Paralysie Cérébrale et qui ne goûteront jamais aux plaisirs de la marche. Mon bonheur d'aujourd'hui je souhaite le partager avec eux, au moins en pensée. Et vous qui me lisez vous pouvez aller sur le site de làFondation Motrice, vous inscrire pour la course des héros ou faire un Don... C'est déductible de vos impôts, profitez-en!!

Pons-Mirambeau, 30 km au programme. La journée commence par un solide petit déjeuner qui contrairement à d'habitude, est "accompagné" par la patronne de l'hôtel qui continue à me raconter ses misères avec le maire mais aussi une bonne partie de sa vie. Elle est très gentille et m'a préparé une tarte au citron encore tiède, elle est désolée pour celle aux pommes, elle est encore au four... Je n'ai pas le temps de finir ma bouche qu'elle me propose déjà autre chose à manger.

Avant de quitter la salle du petit déjeuner, elle me propose de me préparer ce dont j'ai besoin pour manger à midi. Je me prépare un bon sandwich au jambon de pays et fromage tandis qu'elle me donne 3 oranges. Je crois que si j´avais eu une "remorque" je partais avec le contenu du réfrigérateur!! Il faut que je pense à lui téléphoner le 25 avril, c'est le jour de la visite de la commission de sécurité qui lui fait des misères depuis longtemps.

Pas de vent ce matin et un beau ciel bleu, mais il fait froid à l'ombre dans Pons, pas plus de 6°. En descendant du centre ville où j'étais je m'aperçois que cette ville est finalement plus grande que je ne le croyais. Je passe devant les "Pèlerins pour l'éternité" puis devant l'hôpital des pèlerins qui était dirigé par des Templiers. Sous le passage couvert les pèlerins pouvaient se reposer sur les banquettes de pierre et on leur distribuait de la nourriture.

Très rapidement je me retrouve sur des petits chemins/routes où il n'y a personne que moi. Une bonne partie de l'intégrale des Beatles m'accompagnera durant cette matinée. Le soleil est bien présent et c'est vraiment un pur plaisir que de marcher à travers les champs et les vignes. J'ai croisé sur une petite route un grand-père la casquette vissée sur la tête au volant d'une Renault 10 comme neuve...il allait trop vite pour la photo. Un peu plus loin à Plassac je croiserais cette très belle Panhard jaune que j'ai pu immortalisé cette fois-ci.

En fin de matinée et dans la seconde partie de l'étape le chemin se partagera entre vignes, champs et forêt ce qui rendra la marche encore plus agréable. C'est d'ailleurs dans une forêt que je m´arrete pour manger et j'en profite comme la veille pour mettre mes pieds au soleil, à priori "ils aiment ça"!!

Pas de musique dans les oreilles, juste le champ des oiseaux et la course dans les fougères séchées d'un bestiaire que je ne verrai pas . Quelques erreurs de parcours mais rien de grave, et me voici à Mirambeau.

Petit village avec 2 châteaux, l'un est à vendre(voir photo) l'autre est un hôtel 5 étoiles, je précise que ce n'est pas le mien et que je me contenterai de mon cheval gris pour la nuit. Par contre ici le dimanche tout est fermé, mon hôtel aussi d'ailleurs, ils donnent juste les chambres. Même l'église est fermée et je ne vous parle pas des 2 restaurants du village... Heureusement il y a un snack-pizza juste à côté qui suer à manger ce soir. D'ailleurs je ne vais pas tarder, le pique-nique était bon certes mais j'ai faim et demain j'ai 27km à faire pour rejoindre Etauliers.

De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!
De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!

De Pons à Mirambeau, les pèlerins sont partout, quand ils ont des bons pieds!!

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0