Publié le 30 Mai 2014

Départ 8h, le temps est clément. On a fait le plein de nourriture pour 3 jours et on est chargé comme des mules. Mon sac doit peser pas loin des 20kg. Avec mon nouveau sac la charge qui est posée sur les hanches ne pèse pas sur les épaules comme l'année dernière.

La montée au col Saint Pierre passe par un chemin forestier très agréable, pas de step ce matin...Les paysages sont toujours aussi beaux et surtout les points de vue changent en permanence et on ne regarde jamais la même chose. Enfin quand on peut regarder car au moindre moment d'inattention et c'est la chute ou l'entorse. Ma cheville gauche que j'ai déjà tordu 3 fois depuis le départ me rappelle à l'ordre d'ailleurs...

Le premier col n'est qu'à 1500m mais dès qu'on est dessus, le vent froid nous saisit. La polaire de marche et la veste coupe vent sont obligatoires. On continue à monter sur le second col qui lui est à 1900m. On prend l'ancien chemin muletier ( ça tombe bien car on ressemble à des mules avec notre chargement...) qui suit la crête. C'est un peu long mais on passe en pensant pouvoir se mettre à l'abri du vent une fois arrivés. Mais sur le col il fait encore plus froid, du coup on mange une barre de céréale en marchant et on décide de ne s’arrêter qu'une fois que nous serons abrités.

En basculant sur l'autre versant, on domine le lac d'altitude de Ninu. C'est superbe...et encore nous on le voit en partie recouvert de neige et de glace, en été le spectacle est encore plus joli. En bas du col et près du lac, on croise un groupe de 8 randonneurs qui remontent du sud et qui nous préviennent que sur l'étape suivante, il y a du danger. La semaine dernière un randonneur est mort ( ou en morceau, on ne sait pas exactement). Trop de neige et de glace sur un devers et il a dévissé 300m plus bas...donc trop dangereux pour nous, il faut qu'un trouve une alternative ce soir.

Après une bonne heure de traversée dans la neige, on finit par trouver un endroit sec et abrité pour manger un peu. On ne s'éternise pas car le temps se gâte. On traverse une zone, ancien plateau glacier, qui sépare la haute Corse de la Corse du sud. C'est très beau et particulier avec la bergerie d'alpage.

Nous avons le refuge maintenant dans notre viseur...encore un dernier effort. Mauvaise surprise à l'arrivée, pas de toilette , pas d'eau dans le refuge, bien sur pas de douche et le poêle n'est pas très efficace...on a froid. On s'active pour faire un brin de toilette et faire chauffer de l'eau prise à la source dehors pour un thé bien chaud.

Vers 18h nos 3 Niçois finissent par arriver. Ils nous racontent l'étape du cirque qu'on a zappé...même eux avec leur matériel ont eu très "chaud". Vent, Brouillard, neige, glace sortie à la boussole du col et 400m de vide en dessous...bref on a bien fait...et ils nous confirment que pour demain c'est la même chose!! Ils vont passer par la voie normale et nous on va faire une "descente/remontée", plus longue certes mais moins dangereuse...

En attendant ce soir c'est pâte au menu et dans le duvet de bonne heure...

De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!
De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!

De la forêt, deux cols d'où on peut voir le Golf de Porto au fond et sur lesquels le vent a fait plier les arbres, une descente sur ce beau lac d'altitude , le lac de NINU et des petites fleurs qui percent dès qu'elles le peuvent. En nous approchant de notre refuge on traverse un plateau glacier qui sert d'alpage d'altitude pour les troupeaux et c'est la saison des "petits"... Le ciel est gris ce soir, il ne fera pas chaud au refuge!

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 29 Mai 2014

Nuit fraîche, mais toutes les affaires sont sèches et c'est le principal. Petit déjeuner au refuge avant de quitter Asco en taxi et de rejoindre Casteĺ de Vergio où on repartira en arrière en partie pour rejoindre une partie de l'étape qu'on a zappé. Le chauffeur du taxi est très sympa et pendant près 1h30 il nous raconte la vie des villages perdus des vallées que nous traversons. À notre arrivée vers 9h45, juste le temps de poser nos sacs au gîte où nous dormirons ce soir et on part à rebours de notre programme normal vers le refuge de CIOTTULU di i MORI...joli nom n'est ce pas!

On remonte à travers la forêt et les gorges, la nature est magnifique et surtout le soleil est revenu aujourd'hui. Il reste ce petit vent qui descend du col et qui lui est froid. On passe, comme bien souvent sur ces altitudes, par des bergeries, celle d'E Radule en l'occurrence. Elles ne sont pas encore ouvertes en ce début de saison et c'est péniblement que j'arrive à faire une photo de 3/4 arrière d'une chèvre cachée au dessus de nous dans les rochers. Seules les vaches sont montées avec les petits veaux dernièrement nés. On poursuit notre montée en suivant le Golu, un torrent de montagne.

On s'arrêtera finalement vers 13h30, encore à une heure du refuge qui était notre objectif, pour manger. Le ciel est en train de se couvrir avec le vent et on a pas envie de reprendre la pluie. On sera au gîte finalement vers 16h et on en profite pour faire une lessive à la machine et au séchoir...c'est toujours ça de pris. Le propriétaire du gîte est moyennement sympa et fait du remplissage de chambre alors qu'il y en a des vides. Du coup on se retrouve à 8 dans notre chambre. On est pas des sauvages , mais parfois un peu de tranquillité la nuit, ça fait du bien. Mais le patron du gîte qui fait plutôt dans le genre "tête de cochon Corse" ne veut faire aucun effort. Bref pas un souvenir imperrissable, mais l'essentiel c'est que demain on reprend le cour normal de notre programme. On fait le plein de nourriture pour 3 jours d'autosuffisance, donc le sac s'alourdit un peu plus... un dîner et au lit. Demain on part pour rejoindre le refuge de Manganu. L'étape ne devrait pas poser de problème contrairement à la suivante...mais ce sera un autre jour...

Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.
Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.

Une belle forêt avec des arbres gigantesques au début puis le passage au stade supérieur et un torrent et des cascades que nous suivront jusqu'au bout avant de redescende au gîte.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 29 Mai 2014

Ce matin c'est "grâce matinée" avec réveil vers 8h. Le temps d'aller acheter notre pain et du thé au gîte à côté qui fait aussi ravitaillement , on prend un petit déjeuner tranquillement et on part vers 9h45 allégés que nous sommes des affaires inutiles qui restent au refuge. D'ailleurs on ne prend qu'un sac à dos pour deux. La première partie de la montée est sympa et pas du tout technique, sans rocher à escalader. Par contre le vent se lève et les nuages s'amoncellent.

On arrive au névé qui est en dessous du col et on met nos guêtres ainsi que nos vestes de pluie/vent car il commence à faire froid avec le vent qui s'est renforcé. Nos 3 amis Niçois sont 200m au-dessus de nous car ils vont essayer de passer le cirque, mais ils ont l'expérience et le matériel pour. On suit leurs traces dans la pente enneigée et c'est très pratique. Vers 12h30 on s'arrête pour manger. Les 3 alpinistes sont presque au col, mais également dans les nuages...le temps se gâte rapidement et on a juste le temps de finir notre sandwich et de commencer à descendre qu'une petite pluie/grésille commence à tomber, ce qui veut dire que plus haut c'est de la neige et le vent se renforce encore. Les 3 Niçois ont disparu derrière le col...à suivre pour eux...

je n'ai pas mes gants qui sont restés dans mon sac à dos au refuge et je le regrette bien car j'ai sérieusement froid aux mains. Mais la descente est bien plus simple et rapide que la montée. On se prend quand même une bonne "rincée" et on est de retour au refuge vers 14h. Le feu dans la cheminée a été entretenu par Pierre et il nous reste à installer le séchoir de fortune pour nos affaires. Douche chaude et chocolat chaud pour finir l'après midi. Ce soir nous dînerons à l'auberge avant de dormir paisiblement...

Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...
Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...

Une montée tranquille au milieu de la forêt et ce jusqu'au névé qui annonce le col. Le bois est très présent y compris quand les arbres sont tombés, les troncs sont énormes et "torturés". Malheureusement le temps se gâte et nous suivrons la progression de 3 Niçois qui "disparaissent derrière le col, dans la neige et le vent. Ils passeront mais difficilement avec aucune visibilité, plaqués à la paroi avec le pilolet et les crampons et sortie du cirque à la boussole...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 29 Mai 2014

Après une bonne nuit au refuge de Carrozu, petit déjeuner vers 7h pour un départ à 8h15. On est un peu long le matin mais c'est le temps nécessaire pour tout boucler dans le sac.

On commence par descendre sur une passerelle suspendue au dessus du torrent. Je dirai que jusque-là tout va bien, après ça va se gâter!! La montée qui va suivre va durer plus de 4h et ressemble à un escalier géant infernal. En fait j'ai l'œil pression d'avoir fait 4h de step réglé sur le niveau maximum... C'est musculairement éreintant. Et pour finir on doit passer 2 cols dans la neige, donc du névé et avec un angle d'inclinaison proche de 75°...

Heureusement on a un couple qui nous fait la trace avec leurs crampons et ça aide beaucoup d'avoir déjà le "pas" de fait. Une fois le premier col passé, on doit longer la crête, redescendre un peu et remonter pour franchir le second col. La vue est superbe et même si le vent s'est un peu levé, le soleil est là et tout va bien. On glisse de l'autre côté du col et on domine l'autre vallée et notre refuge en bas. Cela ne "paraît" pas bien loin et c'est rassurant pour les jambes...

Pause déjeuner au soleil pour faire sécher, guêtre, chaussures et chaussettes...puis on attaque la descente. Le plus simple pour nous serait d'avoir un parapente, à cette condition le refuge se trouve à portée de sac à dos. Comme on a pas ce genre de matériel avec nous ce sera 2h et en guise de parachute nos jambes! On termine cette descente rocheuse à travers une forêt de Pins Laricio, c'est beau et ça sent bon.

Arrivés au refuge qui est assez grand et plutôt bien fait, nous nous installons. Et comme il y a de l'eau et de l'électricité, tout va bien. Même si il n'est pas encore gardienné c'est propre et rangé. Au test de la douche, je passe le premier...avec de l'eau froide au début et qui au bout de 5 minutes se met à chauffer, le bonheur!!

Quatre autres randonneurs nous rejoindrons dans l'après midi dont 3 sont Niçois et alpinistes, que l'on suivra sûrement sur les futures étapes puisqu'ils ont le même objectif et parcours que nous et Pierre un randonneur de Cahors qui est parti tout seul pour sa première randonnée sur le GR20 et sans trop de matériel ni connaissance particulière...

On a enfin récupéré du réseau qui nous permet de donner quelques nouvelles à la famille, mais toujours pas de wifi...j'ai un petit kilo de matériel qui dort inutilement dans mon sac et donc sur mon dos, je suis content.

Une petite bière en terrasse puis un dîner tous les 6 pendant lequel on parlera de montagne et randonnée. Les 3 jeunes Niçois sont affutés et plus tournés vers l'escalade, la randonnée est un support pour accéder à des sites d'escalade sauf dans certains cas comme le GR20.

L'étape du lendemain doit nous mener en théorie au refuge de Tighjettu en passant par le cirque de la Solitude qui est un des grands moments du GR20. Sauf que le cirque est bloqué par 3 mètres de neige et que sans équipements spéciaux et expérience spécifique impossible de passer. Les seuls qui l'ont fait la semaine dernière sont une équipe de guides de hautes montagne et qui étaient encordés. Donc on décide de contourner l'obstacle. Demain on va juste monter au col, voir ce que l'on peut voir et redescendre. Puis lundi on prendra un taxi, que l'on va partager avec Pierre de Cahors, et se faire déposer à Casteĺ de Vergio. Cette solution nous permet de ne pas perdre le fil de notre "programme" et de continuer à marcher tous les jours. En attendant, après la journée de step qu'on a eu, je suis crevé et vers 10h on rejoint nos chambres et nos duvets pour une nuit bien méritée...

La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...
La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...

La descente sera tranquille mais sitôt passée de l'autre coté du torrent, c'est le step qui commence avec ces plaques rocheuses infernales. En haut et une fois les névés "avalés" le spectacle est superbe quand nous arrivons au col. Il ne "reste" plus qu'à descendre sur le refuge d'Asco et ce sera long...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 26 Mai 2014

Soirée calme et sympa à échanger avec les autres randonneurs. Un groupe de bretons revient de la partie Sud et nous donne des tuyaux. Au départ il devait faire le nord mais les passages étaient trop enneigés et dangereux, ils ont donc opté pour une remontée depuis CONCA jusqu'à Vizzavone , et aujourd'hui ils finissent leur périple par une dernière étape qui doit les ramener sur Calenzana. Il fait chaud, mais pas suffisamment pour faire fondre tout ce qui est tombé au printemps. A priori février et Mars ont été chaud mais depuis début avril, il a plu en plaine et neigé en altitude, beaucoup... Le plus compliqué risque d'être les 2 étapes après Asco, avec notamment le cirque de la solitude où il y a plus de 2,5m de neige. Seuls des guides sont passés à ce jour et avec le matériel de haute montagne. C'est impossible pour nous et du coup on décide de contourner l'obstacle et rejoindre Casteĺ de Vergio 2 étapes plus loin. Il faut qu'on trouve une navette ou un taxi, on verra ça plus tard.

De mon côté je ne sais pas si j'ai pris un coup de chaud ou bu trop vite et trop de l'eau froide en arrivant au refuge, mais le résultat sur les intestins est radical...et cela une bonne partie de la nuit, ce qui n'est pas propice à la récupération!!

En discutant on apprend que notre étape du jour passé par des névés importants et probablement glacés, et que sans crampons ça va être "chaud"... Du coup on prend la variante qui nous force à redescendre dans la vallée à Bonifato, pour remonter ensuite sur notre refuge. On gagne 1h30 sur le trajet et surtout on est certain de passer.

La descente se fait à travers la forêt et des gorges, c'est juste superbe. Les passages par les radiers sont cassants pour les jambes et les pieds, mais tout se passe bien. L'objectif en descendant sur Bonifato, c'est aussi de se ravitailler un peu et en papier toilette surtout!! Sauf que Bonifato, ce n'est pas un village mais un "lieu dit" qui ouvre sur des gorges pour la randonnée. Heureusement il y a quand même un gîte avec une petite épicerie et c'est parfait pour nous. On repart rapidement car on a quand même près de 800m de dénivelé à grimper, sachant qu'un bon marcheur fait du "300m" à l'heure environ.

En fait ce n'est pas tant le dénivelé qui compte mais de la façon dont il est fait...ici c'est un "escalier" de roches et avec le sac qui pèse une tonne sur le dos, je suis fracassé!! En arrivant au refuge, je ne sens plus mes jambes et j'ai été obligé de faire plusieurs arrêts pour reprendre mon souffle.

Le refuge est très bien, on est arrivé les premiers et on s'installe. On est encore en début de saison et il n'y a pas de gardien, pas de douche, pas ou peu de matériel pour la cuisine et pour manger. Je fouille partout et je finis par trouver ce qui nous servira pour la popote de ce soir... Pour ce qui est de se laver, on le fait à l'ancienne, "dans" l'évier avant que les autres n'arrivent. Ils nous confirment la neige en altitude et les passages difficiles. Sur les 7 partis ce matin, 5 sont bien arrivés car ils avaient le matériel utile et nécessaire et il manque 2 jeunes qui ont tenté et a priori "galeré" sur le trajet. Pas de nouvelle d'eux pour le moment. Du refuge on a une vue superbe sur les gorges, la vallée et au loin Calvi. C'est magnifique. Ce soir plus de douleur au ventre et j'espère pouvoir passer une bonne nuit de repos et récupérer pour demain car ça va pas être simple...mais à chaque jour suffit sa peine!!

Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...
Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...

Une très belle et chaude journée pour arriver à ce refuge de Carrozu. Le soir le soleil va suivre la ligne de crête pour se coucher et derrière nous la lune va aller s'accrocher au dessus de la montagne...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 23 Mai 2014

En fin de GR20, je récupère du wifi. Je ne vais donc pas raconter au quotidien ma randonnée sur le GR, mais vous décrire à posteriori mes 15 dernières journées.

Donc le 8 mai est notre 1ère journée de marche, le soleil est au rdv dès le matin, la pente aussi... En fait ici ça monte tout le temps. Au programme de cette belle première journée on a 1350m de dénivelé à avaler. C'est un peu gros un pour échauffement, mais on a pas le choix, c'est comme ça que le GR débute. On part donc doucement et on s'élève tranquillement au dessus de Calenzana.

Les paysages sont superbes et on voit au loin la baie de Calvi et un gros 5 mats qui se prélasse tandis que l'on marche. La beauté du spectacle nous fait oublier des difficultés non anticipées, 2 principales à ce jour. La première c'est que les refuges sont ouverts mais sans gardien donc sans approvisionnement possible en nourriture. Conséquence directe, on doit avoir 3 jours complets d'autosuffisance dans le sac. Ce qui ajouté à l'eau, 2,5 litres minimum, me donne un sac de près de 20 kg... Une chose est certaine, je ne vais pas courir!!

La seconde, c'est la neige qui est très présente en altitude. Le printemps comme l'année dernière ( tiens tiens...) a été pourri et il en est tombée tardivement de grosses quantités . Sur le tronçon Nord par lequel on commence on nous a même conseillé si on veut passer, les crampons et les piolets que nous n'avons bien sur pas...pour la quatrième et cinquième étape on risque d'être bloqués. On avisera quand on y sera.

Petite pause vers 10h après 2h de marche, il faut chaud et tout va bien pour le moment... Les 2h suivantes sont plus difficiles et à l'arrivée au col de Saltu j'ai déjà un coup de fatigue. Il est temps de manger et de reprendre des forces car l'après midi on attaque un passage qui va demander de mettre les mains et pousser fort sur les jambes et parfois avec une assistance de chaînes le long des paroies. On avance sur une sorte d'escalier sans fin mais avec des marches énormes, c'est usant.

Dans ce genre d'exercice j'ai besoin de beaucoup boire, d'autant que le soleil est bien présent et qu'on est en début de parcours et l'organisme a besoin d'un temps d'adaptation que je ne lui laisse pas...je n'ai pas assez de réserve d'eau et je sens les crampes arriver sur les cuisses. Une pause et on repart plus doucement pour finir cette étape longue, trop longue pour une premiere journée, mais pas moyen de faire autrement.

Nous sommes arrivés au refuge les "premiers" des randonneurs potentiels du jour, je bricole pour brancher l'eau afin de pouvoir prendre une douche"fraîche" et faire des étirements. Il n'y a ni électricité ni réseau téléphone, je ne parle donc pas du wifi... On est en plein milieu de la montagne avec un panorama splendide. Plus tard dans l'après midi une quinzaine d'autres personnes arriveront avec qui on échangera sur les passages possibles et sur leurs expériences sur le GR. Soirée calme sur la terrasse, on mange face au soleil couchant...la vie est belle après l'effort, enfin on verra demain!!

Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.
Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.

Départ le 7 mai et arrivée sous le soleil à Calvi. La mer est belle et la neige présente sur les sommets au loin. Plus tard la magie du panorama va nous éblouir pendant ces 15 jours.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 6 Mai 2014

Avant de partir en Corse rien ne vaut un petit week-end dans le sud pour bien se préparer.

Au programme course à pieds et vélo le matin dans l'arrière pays Pomérolais, et l'après midi sieste au soleil sur la plage. La mer étant à 14°, il n'est pas question de mettre autre chose que les jambes, comme les chevaux, ça fait du bien aux tendons!! En fait c'est mon co-équipier Emmanuel qui devrait marcher dans l'eau de mer vu l'état des siens, on verra bien si ça résiste.

Si le soleil était bien présent ce week-end, le vent aussi et on a mangé un "peu de sable". mais c'était pas pire que l'été finalement... et ça n’empêchaient pas les "nus-nus" du Cap d'Agde de se promener et de bronzer sur la plage.

Bref un week-end de farniente comme je les aime avant de partir.

Tout est presque près pour le départ, encore le sac à finir et un taxi à réserver pour monter à Calenzana et tout sera en ordre.

Rendez-vous le 7 mai en corse.

La mer aux reflets d'argent, j'aime cette lumière saturée sur l'eau...Promenade et repos sur la plage pour moi et un fou qui nage dans une eau à 14°, on est pourtant pas en Bretagne. Autre activité du week-end, le marché à Pézénas et le clocher de l'ancienne église.
La mer aux reflets d'argent, j'aime cette lumière saturée sur l'eau...Promenade et repos sur la plage pour moi et un fou qui nage dans une eau à 14°, on est pourtant pas en Bretagne. Autre activité du week-end, le marché à Pézénas et le clocher de l'ancienne église.
La mer aux reflets d'argent, j'aime cette lumière saturée sur l'eau...Promenade et repos sur la plage pour moi et un fou qui nage dans une eau à 14°, on est pourtant pas en Bretagne. Autre activité du week-end, le marché à Pézénas et le clocher de l'ancienne église.
La mer aux reflets d'argent, j'aime cette lumière saturée sur l'eau...Promenade et repos sur la plage pour moi et un fou qui nage dans une eau à 14°, on est pourtant pas en Bretagne. Autre activité du week-end, le marché à Pézénas et le clocher de l'ancienne église.
La mer aux reflets d'argent, j'aime cette lumière saturée sur l'eau...Promenade et repos sur la plage pour moi et un fou qui nage dans une eau à 14°, on est pourtant pas en Bretagne. Autre activité du week-end, le marché à Pézénas et le clocher de l'ancienne église.
La mer aux reflets d'argent, j'aime cette lumière saturée sur l'eau...Promenade et repos sur la plage pour moi et un fou qui nage dans une eau à 14°, on est pourtant pas en Bretagne. Autre activité du week-end, le marché à Pézénas et le clocher de l'ancienne église.
La mer aux reflets d'argent, j'aime cette lumière saturée sur l'eau...Promenade et repos sur la plage pour moi et un fou qui nage dans une eau à 14°, on est pourtant pas en Bretagne. Autre activité du week-end, le marché à Pézénas et le clocher de l'ancienne église.
La mer aux reflets d'argent, j'aime cette lumière saturée sur l'eau...Promenade et repos sur la plage pour moi et un fou qui nage dans une eau à 14°, on est pourtant pas en Bretagne. Autre activité du week-end, le marché à Pézénas et le clocher de l'ancienne église.
La mer aux reflets d'argent, j'aime cette lumière saturée sur l'eau...Promenade et repos sur la plage pour moi et un fou qui nage dans une eau à 14°, on est pourtant pas en Bretagne. Autre activité du week-end, le marché à Pézénas et le clocher de l'ancienne église.

La mer aux reflets d'argent, j'aime cette lumière saturée sur l'eau...Promenade et repos sur la plage pour moi et un fou qui nage dans une eau à 14°, on est pourtant pas en Bretagne. Autre activité du week-end, le marché à Pézénas et le clocher de l'ancienne église.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0