J63... Je chemine en Galice à moins de 100 km du but!

Publié le 2 Juin 2013

Avant de décrire le plaisir de cette étape, juste un l'expression d'un petit mécontentement. Je ne vais pas joué le pèlerin grincheux, mais sont arrivés depuis hier, des troupeaux d'Américains et d'anglais qui viennent faire les derniers 100km, je suppose pour avoir leur certificat. Heureusement j'en ai rencontré beaucoup pendant ce mois en Espagne depuis St. Jean pied de Port et ils étaient tous charmants et avec un état d'esprit en osmose avec le chemin. Mais les derniers, on se demande vraiment ce qu'ils font là? Ils ne répondent même pas quand on dit bonjour... Quant aux anglais ils sont venus en famille, les garçons sont en short de plage, et les petites filles et baskets plates avec des couronnes de fleurs sur la tête... Alors se saluer par le traditionnel "Buen Camino" du matin...

Voilà, ça c'est fait. Belle surprise ce matin en quittant Sarria, des décorations florales au sol avaient été faites tout au long du parcours des pèlerins pour sortir de la vieille ville. Et comme vous pourrez le voir sur les photos ce sont de vrais pétales de fleurs, c'est très beau.

Sinon la journée commence comme toujours par la petite côte qui réveille, pas beaucoup, 300m de dénivelé, mais quand même... Comme le chemin est embouteillé par les "vacanciers", je mets un peu le turbo pour prendre de la distance avec eux et très rapidement je me retrouve au milieu du cœur de la Galice. C'est vert, ça sent bon, il y a des forêts de châtaigniers, des oiseaux qui chantent. Je chemine dans des chemins creux bordés de murets. Comme je vous l'ai expliqué hier, l'eau qui règne en maîtresse ici organise les chemins et les champs.

Mon passe d'un hameau à un autre sans s'en apercevoir, juste le temps de voir qu'il est 10h30, l'heure d'une pause au soleil. Ça sent bon, il fait beau, le décor est superbe, je suis bien, je suis heureux...

La descente vers Portomarin est un peu longue de l'avis de mes tendons et mes pieds, mais je crois qu'ils ont compris qu'ils n'avaient plus très longtemps à supporter ce qu'ils endurent. Portomarin est une petite ville entièrement reconstruite dans les années 60 pour cause de construction d'un barrage. Les monuments importants ont été déplacés pierre par pierre et reconstruits sur la colline. Il ne reste que cet escalier et cette petite chapelle juste après le pont pour nous accueillir dans cette ville nouvelle.

Les trois prochains jours seront un peu plus chargés en km et comme je n'ai pas de point de chute pour dormir, je pense que je vais partir de bonne heure, histoire de ne pas marcher avec le troupeau...et pouvoir choisir mon lit pour le soir, la méthode Espagnole finalement!!

Bonne semaine à tous.

Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.
Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.

Une surprenante et belle décoration florale faite la nuit dernière. Un décor de rêve dans cette Galice sauvage et un beau gros lézard qui profite enfin du soleil. Une petite gratouille dans le cou, et une vue du lac et de la rue des pèlerins à Portomarin.

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Quel rythme! Qu'est-ce que tu traces depuis que tu t'es débarrassé de ton dernier caillou... Te voilà maintenant dans la dernière "ligne droite" même si elle a l'air plutôt sinueuse et escarpée! Profites bien de cette région magnifique et dis toi que le "troupeau" est là pour accompagner ton arrivée à Saint-Jacques et ton retour à la "civilisation"... Welcome back! Amitiés.
Répondre
P
C'est une belle ligne droite sinueuse effectivement, mais tellement belle. Quant à la civilisation, il va bien falloir que je me réhabitue à elle... C'est pas toujours le meilleur!!<br /> Amitiés
C
Impressionnants ces dessins de pétales , profite bien de tes derniers Kms et de la beauté de ce qui t entoure bises
Répondre
P
Je ne fais plus que ça, profiter... Même si je vais encore vite, mais c'est les autres qui vont très doucement...<br /> Bises
K
Superbe ! Un tapis de fleurs rien que pour toi ! On va avoir du mal à faire mieux pour ton arrivée à Maurepas!<br /> En plus je ne serai pas là...Je pars de mardi à dimanche à Tours pour le congrès annuel des rééducateurs...J'aurai de quoi lire au retour ! <br /> Je te souhaite une belle et douce fin de parcours (ménage tes petits - plutôt tes grands- petons et félicite - les de ma part !)<br /> Grosses bises<br /> Tine
Répondre
P
Les fleurs c'est pour les vrais héros, je ne suis qu'un pèlerin parmi d'autres...mais c'est gentil. Et on t'attendra pour boire tous ensemble pour mon retour...<br /> Bises
N
Déjà aux Galapagos ? Tu devais pas t'arrêter à St Jacques ?
Répondre
P
Les anglais m'ont énervé ce matin, du coup j'ai accéléré et le temps de freiner j'étais déjà là bas...<br /> Bises
A
Mais c'est M.A.G.N.I.F.I.Q.U.E. !!!! et ils le refont chaque semaine ? chaque soir ?
Répondre
P
Je sais pas...je les ai vu faire des dessins au sol hier soir, mais personne ne savait pourquoi, et ce matin, des pétales de fleurs partout...