Publié le 17 Avril 2018

Au moins ce matin en partant je sais que la journée sera belle et lumineuse. En quittant Paimpol, je longe le port et la grève, j'y croise quelques bateaux à vendre pour les amateurs, prévoir quelques travaux... C'est encore marée haute et certains passages sont sous l'eau. J'évite le premier en m'arrachant les jambes dans les ronces en passant un peu plus haut, et je grimpe sur le mur pour éviter le second, facile avec un sac de 15kg sur le dos!!

Je rejoins Ploubazlanec et son calvaire pour redescendre vers l'océan. La lumière matinale est superbe sur les îles. J'en profite aussi pour faire quelques macros de fleurs, parce qu'elles sont belles et aussi pour agacer Emmanuel qui n'y arrive jamais!! Tien d'ailleurs je le croise dans un champ un peu plus loin😜

Passé Pors Even, sa chapelle et sa croix des veuves dont je vous fais grâce. Elle immortalise l'épopée des marins partis pêcher la morue sur les bancs de Terre-neuve et d'Islande et dont plus de 2000 d'entre eux périrent en mer. C'est pour cela que dans la région on voit partout des rues ou des venelles des Islandais, "la pêche à Islande" occupe la mémoire de la région. Je longe la cale de Launay de laquelle j'ai ma première vue sur Brehat au loin et sur quelques maisons avec vue imprenable sur un panorama incroyable. Arrivé à l'Arcouest, le sentier se promène à travers des venelles et je serpente entre les maisons. C'est très sympa et reposant de voir un peu de vie, avec le soleil il y a du monde dans les jardins, et les fleurs commencent à dégager des parfums sucrés. Je me pose un peu pour prendre un café et profiter tranquillement de la vue sur Brehat. On voit le courant de la marée basse qui commence et qui a  une force... Pas mal de touristes prennent la navette pour passer la journée sur l'île, il faudra que je revienne avec Anne-Marie y passer un week-end...

Une fois passé l'Arcouest, il me reste 15km pour atteindre "Lézard" comme ils disent ici...je vais remonter l'estuaire du Trieux jusqu'au pont suspendu qui me permettra de passer sur l'autre rive. La première étape jusqu'à Loguivy de la Mer est agreable et facile. La baie est une suite ininterrompue de rochers posés ça et là comme dans un jeu de dés. Les couleurs sont changeantes en permanence en fonction des nuages et de l'intensité du soleil. J'en profite pour m'arrêter dans un petit bar local au port pour manger au soleil et reprendre des forces.  La marée descend fortement et il y a un courant incroyable. Le vent aussi s'est levé et tant que je marche à l'abris dans la forêt ça va bien, mais 50km/h de vent dans le nez quand je ne suis pas abrité, ça remue...

Comme ils disent dans mon guide, sur les premiers kilomètres, sentier accidenté...en clair ça veut dire que ça descend et surtout que ça monte. Je me fais 2 ou 3 épreuves d'effort d'affilé... Et puis ça se calme, le sentier s'assagit et il suit maintenant la grève sans trop d'a-coups. L'estuaire du Trieux est magnifique, et finalement je me dis que c'est mieux de marcher avec un sac sur le dos que de pousser une barge ...

Arrivé au phare-balise les Perdrix, j'aperçois enfin Lezardrieux en face et je me dis que je suis bientôt arrivé, mais c'est sans compter sur cet estuaire qui n'en finit pas de faire des méandres, et tant que je ne vois pas le pont, point de salut... Il finira par arriver apres encore 3km de tours et détours, et j'en profiterais pour visualiser mon hôtel de ce soir, au moins je ne pouvais pas le manquer !  Le vent s'est encore renforcé et souffle à 60 km/h, dixit les locaux, et j'ai meme du mal à contrôler mon appareil photo sur le pont. Pas grand chose à voir ici, une chapelle, une boulangerie pour manger un flan et un bar pour s'avourer une bière fraîche. Ce soir repos, j'en ai besoin. 

Je profite de mon blog pour saluer mes amis de la Fondation, et si vous avez encore un peu de temps pour lire, allez voir sur le Figaro santé d'hier, on a eu un bel article sur la Paralysie Cérébrale et la rééducation. On avait organisé une visite d'un centre de Brest chez Sylvain Brochard, un professeur au CHU, un très bon dans sa spécialité... Le plus important c'est de "décrocher" un article dans un journal de grand audience pour que l'on commence à parler de nous...premier pas réussi, bravo à tous.

Demain direction Pleubian à 25km, mais a priori plus plat...et c'est tant mieux. Et la météo est toujours favorable mais le vent  va se renforcer, le monde n'est pas parfait!!

Bonne soirée à tous

La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...
La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...

La beauté de la côte est incroyable...et par moment il vaut mieux ne pas être "cul-de-jatte" pour passer le sentier...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 16 Avril 2018

Nuit fraiche dans mon mobile home, il n'y a qu'un seul petit radiateur et c'est inefficace. Mes commentaires sur Booking ne seront pas bons... Et ce matin il fait frais mais...beau, ça c'est une bonne nouvelle!! Même si je sais que le sentier va être imbibé d'eau, au moins je ne la prends pas sur la tête. Pour aller à Paimpol, j'ai 22km à faire mais j'ai regardé les temps de parcours et pour faire 9,5km mon guide annoncé 3h, ce qui veut dire que ça va monter et descendre, donc pas d'excès de vitesse en prévision...

Je pars de relativement de bonne heure pour avoir du temps de repos à Paimpol, la journée d'hier a été dure pour les muscles et je suis raide ce matin. Petite vue sur le port sur lequel je descends, pour mieux remonter sur la falaise tout de suite après, quel dommage...mais la vue d'en haut est splendide, l'effort est récompensé. Les indications du sentier me font passer par la route de la corniche sur 1 bon kilomètre, ce qui m'arrange, j'ai l'océan à droite et je marche à plat, la vie est belle. J'y suis tellement bien sur cette petite route, que je loupe les bifurcations pour aller sur le sentier lui même. Après avoir regardé ma carte, je me dis qu'il y a peut être un coup à jouer aujourd'hui. Un réseau de chemins et petites routes semblent pouvoir me faire avancer sans trop de "yoyos" ce qui est une bonne nouvelle. Je garde une bonne visibilité des belles choses à voir quand mes chemins s'approchent de la falaise ce qui est l'essentiel. Je me retrouve parfois dans des sentiers perdus dans la lande avec des panneaux de balisage pour le moins curieux!! Par principe j'ai suivi les indications du poisson et cela ne m'a pas trop mal réussi.

Les pointes du jour ont de jolis noms...Beg Min Rouz, Berjul, Pointe de Minard et pour finir la Pointe de Plouézec avec son petit Mez de Goëlo que l'on peut voir sur une photo.  Le soleil commence à faire des zigzags avec les nuages et un vent frais tout à fait désagréable s'est levé. Je suis un peu à l'abris du côté de Sainte Barbe où je profite d'un panorama lumineux sur les îles de l'anse de Paimpol. Un peu avant d'arriver aux ruines de l'abbaye de Beauport, j'ai la chance de saisir sans l'effrayer cet oiseau avec des plumes jaunes comme les genêts et à l'instant suivant je peux prendre au vol ces 2 oies qui passent juste au-dessus de moi.

Je contourne l'Abbaye qui pour une partie à été restaurée et je continue ma route vers ma destination, le port de Paimpol avec le nom des bateaux de pêche qui me laisse toujours songeur! Mon hôtel réservé hier soir suite à mon doublon du dimanche m'attend juste sur le port, dommage ma chambre donne sur les toits de l'autre côté, on ne peut pas toujours gagner!!

Vraie douche brûlante et petite salade avant une petite balade en ville...où il n'y a rien à voir, ou alors j'ai rien vu! Repos bien mérité pour le restant de l'après midi, mes jambes me disent stop...

Demain en route pour Lezardrieux avec 25km au programme et normalement une météo en nette amélioration y compris les températures, ce qui ne sera pas un mal, ce matin à Brehec au depart il faisait 6°, et cet après midi le soleil caché et le "vent" en ressenti cela ne dépasse pas les 10°, c'est pas encore l'été !!

Bonne semaine à tous...

Bises

Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.
Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.

Une belle journée, pas encore chaude, mais ça va venir. J'aborde une zone d'îles qui va être magnifique.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 15 Avril 2018

Quand c'est pas le brouillard c'est la pluie, et c'est dès le départ de Binic que je la prends sur la tête. Je me dis qu'avec un peu de chance cela fera comme les autres jours et que ça va se lever. Mais ce n'étais pas mon jour...même le pont tournant du port ne voulait pas que je passe et j'ai dû me résoudre à faire le grand tour. Je ne sors mon appareil photo que tardivement pour éviter de trop le mouiller, sauf quand je vois cet homme en combinaison en train de faire son sport dans la mer...il faut être joueur quand même !! 

Je Vais devoir St Quay Portrieux pour avoir une petite accalmie et presque un rayon de soleil. Le temps de voir la piscine d'eau de mer dans laquelle je me suis baigné il y a 40 ans...faire le "beau" devant une vitrine  et repartir sous la pluie qui recommence à tomber. Arrivé à St Marc, petite pause à La Chapelle et à son Cyprès de Lambert vieux de 140 ans et une circonférence de plus de 7m. A ce moment je pense vraiment que le soleil va s'installer et j'en profite pour retirer le poncho et faire sécher ma veste en dessous car je suis très humide. J'en profite aussi pour saisir des  moments magnifiques d'éclairage de l'océan, les contrastes sont superbes, il faut savoir les saisir et en apprécier le côté éphémère. En arrivant au Palu apres la pointe du Bec de Vir j'ai déjà fait 18kilometres dont 15 sous la pluie. Par chance je trouve un petit snack sur la grève où je peux manger un "panini" et me réhydrater, car même humide, je consomme et je transpire sous ma veste et mon poncho. 

J'ai dû le retirer et le remettre 10fois ce poncho. Si le soleil pointe son nez je suis transformé en sauna, dès que les nuages arrivent je suis transformé en éponge...sans parlé du sentier qui est une patinoire sur laquelle seuls mes bâtons ont une chance de s'accrocher. Pourtant j'arrive à voir des paysages magnifiques avec des couleurs stupéfiantes du côté Port Moguer. Je passe par la stèle "Shelburn" dédiée à la résistance et aux aviateurs Anglais qui passaient par la plage Bonaparte, point d'embarquement pour l'Angleterre.  

De cette plage il me reste 5km et 3 saucées pour atteindre Brehec au fond de son anse. Je suis venu ici passer mes premières vacances que je m'étais payée en 1975... Je me souviens parfaitement qu'on avait eu près de 3 semaines de pluie et que je me baignais tous les jours, habitué que j'étais au sud, et que je ressortais de l'eau mauve!!

Je n'ai qu'une hâte après mes 30 km d'effort, c'est de me mettre au sec apres une douche brûlante. Mais mon toit de ce soir n'est pas un hôtel et c'est un petit filet d'eau chaude dont il faudra que je me contente. Pas grave, car demain à Paimpol, je dors dans un studio réserver à un particulier, qui justement me téléphone pour me demander à quelle heure j'arrive?? Je lui dit qu'il doit se tromper car c'est demain que je viendrai le voir... Après vérification de part et d'autres, j'ai fait 2 réservations pour la même date et son appartement est déjà réservé pour demain. La journée continue!! Vite, récupérer internet, faire une annulation de ma réservation et trouver une chambre pour lundi soir...heureusement que c'est pas la pleine saison, je le saurais, j'aurais vu du monde... Le comble c'est que ce sont deux randonneurs qui ont réservé il y a deux jours mon studio, je me demande où ils sont?

Ce soir, soirée micro ondes avec jambon et riz en sachet...et pomme pour le dessert. Demain sera un autre jour, il paraît que la météo doit s'améliorer, j'en rêve, car dès journées comme aujourd'hui je n'en veux plus.

Bonne fin de week-end à tous

Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...
Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...

Une journée compliquée par toute cette eau et fatiguante, mais encore de belles images...notamment celle de la plage avec les piquets plantés, si vous regardez bien il y a une baigneuse...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 14 Avril 2018

Encore un peu de pluie cette nuit et ce matin en partant du fond d'Yffiniac j'ai la brume et la bruine, tout pour plaire. La baie est blanche et c'est mal parti pour que ça se lève. On est samedi il y a pas mal de joggeurs sur la digue le long de la grève en direction de St Brieuc. Il fait carrément frais et je dois me couvrir la tête. La bonne nouvelle ce début de journée commence par un chemin bien plat que je vais suivre pratiquement pendant 6km. Je vais même suivre l'ancienne voie de chemin de fer. Pour moi c'est un gros avantage car je peux "dérouler " mes pas sans fatigue et j'avance plus vite, ce qui ne sera pas le cas du reste de la journée... Après  l'ancienne gare transformée en musée je continue ma route seul le long de la baie, comme d'habitude...

Les renseignements donnés par les panneaux sont de très bons indicateurs sur le temps exact d'un point d'étape à l'autre. Un kilomètre c'est invariable, mais le temps pour le faire dépend beaucoup de la topographie du terrain. Je me connais et en général je marche environ à 5km/h. Depuis plusieurs jours j'ai remarqué que sur certains panneaux, le temps pour faire par exemple 6km est de près de 2h, ce qui revient pour moi à dormir en marchant. Sauf que quand c'est 6km d'escaliers, eh bien je mets 2h... Et ce matin les 9 premiers kilomètres me sont donnés en 2h, ce qui veut dire que c'est plat, donc une tres bonne nouvelle pour moi et mes jambes, CQFD!!

J'arrive donc "vite" au Légué, le port de St Brieuc, longer les quais entre bateaux en cale sèche et ceux en travaux tous feux allumés, et comme c'est marée basse je peux prendre le pont tournant. Je vais suivre les quais de l'autre côté et remonter jusqu'à St Laurent de la mer ou je vais m'arrêter prendre un grand café. Le bistrot dans lequel je m'arrête est probablement typique de ces bars au fin fond des baies de Bretagne. Une population d'habitués, tout le monde fume a l'intérieur et le Calvados est déjà dans les verres, il est 10h30 du matin!! 

J'ai encore 18km à faire et je laisse tout ce petit monde à ses affaires et je reprends ma route vers la pointe du Roselier puis la plage des Rosaires. Il est presque 12h30 quand j'atteins cette plage et je me dis que c'est le bon moment d'acheter un sandwich... C'est sans compter sur la boulangerie qui a fermé il y a 6mois et son voisin qui veut me vendre à la place une assiette de "purée de poisson". Quand je lui fait remarquer que ça va pas être pratique à transporter et à manger pour moi , il semble ne pas comprendre et ne s'intéresse plus à moi. J'achète un coca et je taille la route. Je n'ai que des barres de céréales et mon coca pour ce midi mais ça devrait aller, de toutes façons je n'ai pas le choix, sur le sentier je ne croise pas de boutiques!!

Il me reste environ 10 km à faire, qui vont être fatiguants mais surtout frustrants. En effet le soleil qui avait pointé son nez a décidé de repartir se coucher, à croire qu'ici la règle c'est 12h/14h30 et après plus rien... J'ai un angle de vision extrêmement rétrécit. Je peux voir à gauche côté lande et forêt a à peu près 30m et sur ma droite côté mer, je longe la falaise, j'entends la mer en dessous mais je ne la vois pas! Je ne vous parle pas des tours et contours de la côte, je ne sais pas où je suis, ce que je vais rencontrer et anticiper le dénivelé du terrain , les pointes, les baies à redescendre... C'est usant et frustrant, je n'ai rien vu de l'après midi et je suis arrivé à Binic sans le savoir, mais fatigué !!

Bonne pioche cette fois-ci mon petit hôtel est sur mon chemin, en bord de mer, qu'on voit à peine, et je me précipite sous la douche chaude, ahhhhhhhhh quel bonheur!!

Je vais faire un tour en ville, le temps d'une éclaircie et je fais des courses pour demain car je suis encore en mobile home à Brehec à 30km d'ici...et je dois être en autonomie car sur place il n'y a rien et c'est dimanche, à croire que je l'ai fait  exprès dans mes réservations de choisir le dimanche pour ces hébergements... Normalement apres ça devrait aller mieux avec surtout moins de kilomètres. 

Pendant que je vous parle, non seulement le soleil s'est sauvé mais en plus il pleut sur la marée montante. Tant que c'est quand je suis à l'abris, je m'en moque.

Bonne soirée et bon dimanche à tous.

bises

Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.
Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.

Journée un peu frustrante avec ce brouillard qui n'a pas voulu se lever. Sinon vous verrez que meme ici ils sont conscients que ça glisse... Et comme toujours mes affaires qui sèchent à la fenêtre.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 13 Avril 2018

J'étais fatigué hier soir et mon assiette de pâtes a été plus que la bienvenue avec un retour rapide à mon hôtel pour me mettre au chaud car le soir il fait très "frais" et encore plus quand on a tiré sur les batteries.

Pluie cette nuit vers 4h du matin et je me dis que la journée va être compliqué si ça tombe encore au moment du départ. Finalement les nuages sont là mais pas d'eau. Pas de soleil non plus et j'ai l'impression qu'ici, renforcé peut être par les horaires d'été, il fait la grasse matinée jusqu'à midi..

Le port de Dahouët est désert et quelques joggeurs mis à part, il n'y a pas grand monde dans les rues. Je monte sur la falaise pour prendre mon chemin, je borde le chenal d'accès au port, calme à marée basse et je commence ma marche du jour. Les seuls éléments qui vont éclairer mon chemin sont ces giroflées que l'on trouve beaucoup par ici avec les genêts. Cela donne des bouquets de lumière sur les hauteurs des falaises.

J'ai quand même rencontré ce matin deux couples de randonneurs, c'est assez exceptionnel pour le mentionner. Et puis je suis arrivé par la plage de La Cotentin sur l'anse de Morieux, zone de mytiliculture à perte de vue. C'est amusant de voir ces engins amphibies rouler sur la plage et partir au large traiter les supports de bouchots . Autre rencontre en contre bas sur la plage un sulky avec deux chevaux, un pour l'aller l'autre pour le retour sûrement qui profite de la marée basse. Ils ne sont pas les seuls et j'en croiserais d'autres un peu plus tard. En face de moi j'ai la pointe des guettes et le colza éclaire les environs dans la brume qui se lève. 

Comme on est à marée basse , j'en profite pour descendre sur la plage et remonter une bonne partie de l'anse de Morieux directement sur le sable. Par précaution je suis les traces du sulky au moins je suis certain de ne pas me trouver dans une vasière... A La Chapelle St Maurice, 3 marcheuses se sont dit que finalement j'avais une bonne idée de marcher sur la plage, je les retrouverai plus tard!!  Ça fait du bien de marcher à plat sans monter et descendre tout le temps, je peux allonger mon pas et détendre mes muscles. Au bout de la baie je retrouve 3 autres sulkys qui font des allers retours et c'est superbe de voir ces chevaux courir.

De mon côté je ne cours plus car j'ai face à moi un cours d'eau que je n'avais pas prévu!! Le sable est très mou et je choisis le plus stable pour m'approcher, évaluer, et finalement retirer chaussures et chaussettes et espérer que ce ne soit ni trop profond ni vaseux et dangereux en dessous... Finalement je m'en sors bien avec de l'eau jusqu'au dessus des genoux et les pieds un peu vaseux... Par chance il y a une bande de sable sec un peu plus loin ce qui me permet d'essuyer tant bien que mal la vase et le sable et me rhabiller. Pendant ce temps j'entends des bruits de "papotages " qui arrivent dans mon dos. Ce sont les 3 marcheuses qui m'ont suivi et qui  s'arrêtent tout net devant le bras à traverser... De loin elles me demandent si et comment ça passe, la profondeur etc... Je leur explique que je suis grand et que l'eau était au dessus des genoux! La premiere se lance et arrivée au milieu du gué prévient ses amis, " ça mouille le fond de la culotte"... Je suis mord de rire!! Les deux autres garderont la culotte, mais retireront chaussures et pantalons pour traverser!!

Je reprends ma marche , le soleil est enfin là et il fait vraiment bon maintenant pour marcher en tee-shirt, je vais finir par attraper des coups de soleil!! Pointe des Guettes et une autre pointe du Grouin ( les bretons manqueraient-ils d'imagination dans les noms, j'ai passé apres Cancale une autre pointe du même nom), je me pose à l'hôtellerie face à l'anse d'Yffiniac pour manger un peu et me reposer au soleil maintenant vraiment installé. Dans ma derniere partie je longe toute cette zone de pré salé, et de marais qui sert de réserve ornithologique. En hiver c'est plus de 90000 oiseaux dont beaucoup de migrateurs qui vivent ici à l'abris et dans un contexte de relative douceur mais surtout avec une alimentation riche et abondante. Je croise en contre bas des Tadornes de Belon, gros canards que j'ai déjà photographié il y a quelques jours dans une autre baie. Et comme on est dans un pré salé, bien sûr il y a des moutons qui se prélassent au soleil, ils sont beaux mes moutons!!

Enfin j'arrive à Yffiniac, mais comme ce n'est pas la première fois, mon hôtel se trouve à l'opposé de mon chemin de demain et à plus 1,5km...je peste contre moi et ma mauvaise préparation, je n'étais vraiment concentré sur mes réservations et mes étapes. Demain je dois aller à Binic en traversant St Brieuc soit 28km auxquels je vais ajouter ma bêtise, au bout d'un moment ça compte!!

Comme c'est le début du week-end, je vous le souhaite très agreable et reposant.

Bises a rou

Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...
Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...

Un soleil qui se lève tard, des fleurs qui allument le paysage et pour finir les pieds dans l'eau...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 12 Avril 2018

Quelques lignes pour vous parler de mes hôtes d'hier soir. C'est un couple de retraités qui aiment recevoir et partager. Ils sont été au petits soins pour moi jusqu'à mon depart ce matin. La dame est un "sosie" d'une amie Corso-marseillaise la "petite Françoise"... Plus âgée bien sûr mais aussi grande et surtout le même regard qui pose 150 questions à la fois et les mêmes mimiques de la bouche et aussi bavarde qu'elle, incroyable je me pensais près de la canebière ou au Roucas blanc... Bref j'étais comme à la maison dans une ambiance chaleureusement familiale, et ça fait du bien de croiser des personnes comme ça et de pouvoir parler. D'ailleurs on a parlé de tout et de rien, de la vie, des enfants, de leur vie et du comment ils sont arrivés ici eux des parisiens de base et pas bretons. On a parlé de sa peinture qu'elle fait et des cours qu'elle prend encore, des chenilles processionnaires une calamité pour tout le monde... Comme vous le voyez les sujets ont été nombreux et elle a beaucoup plus parlé que lui, normal non? Et moi ça m'a fait un bien fou car le silence permanent sur le sentier et les soirées ça me pèse un peu...et mon seul outil d'expression c'est à travers mon blog, mais il ne parle pas beaucoup!

Donc ce matin après un bon petit déjeuner, départ humide sous protection. Le brouillard est là et une petite bruine tombe. Mais ça ne durera pas, sauf le brouillard qui aurait dû se lever en fin de matinée et qui a eu des ratés à l'allumage aujourd'hui. Quelques photos en partant des hauts des Sables d'Or les pins où la végétation est du sud mais où les maisons sont bien Bretonnes... Je contourne les marais du fond de la petite baie, ils ont eu la bonne idée de construire une passerelle, puis je chemine par une petite route qui me mène au port des hôpitaux. Si la température me permet de retirer le poncho, le soleil lui ne pointe pas son nez pour faire partir le brouillard et on ne voit pas grand chose de l'îlot St Michel. Ce sera le cas jusqu'à Erquy. 

Quelques mots sur mon sentier, parfois praticable et à d'autres moments une pataugeoire infâme. Aujourd'hui encore ça va descendre et aussi beaucoup monter...et quand ça monte trop, ils ont construit des escaliers avec marches en bois. Cet hiver à la salle de sport j'ai fait du tapis incliné, la,prochaine fois je ferai de l'escalier...j'ai ce soir les jambes en compote, je crois que je suis monté 3 fois en haut de la Tour Eiffel aujourd'hui... Il y a de temps en temps une trouée dans les nuages et j'en profite pour saisir ces instants dans la nature avec ces genêts qui semblent éclairer la forêt. Je passe les plages du Guen et du Lourtouais, j'arrive à la pointe du Châtelet et au cap d'Erquy, mais toujours pas de lumière... Le port lui même reste dans la brume alors qu'il est près de 12h30. Je passe devant le "lac bleu" je suppose ainsi nommé à cause de la roche qui l'entoure, ancienne carrière de grès dans lequel on faisait les pavés parisiens...

Pas grand monde au Port d'Erquy à marée basse et un promeneur perdu sur la plage, c'est le désert total... A la sortie de la ville sur un promontoire, je profite de l'arrivée du soleil pour me poser face à la mer et manger mes carottes et mon jambon...j'ai faim! Je repars même en tee-shirt pensant que la chaleur va s'installer, mais ce temps dégagé ne restera qu'une heure et tres rapidement le brouillard reviendra sur la côte. C'est dommage la lumière était superbe sur ces roches et je voyais la brume s'envoler des plages comme des volutes de fumée qui se dispersent dans l'air. Finalement une brise bien fraiche s'est levée. Elle m'a raffraichi quand il s'est agit de monter les encore nombreux escaliers que j'ai croisé sur ma route, mais c'était limite en terme de température... Arrivée à Pleneuf Val André, je trouve mon Motel après avoir traversé les 3/4 de la ville et sans rien autour...il est géré par un autre hôtel et je change de "crémerie" pour la nuit, de toutes façons  toutes les chambres sont vides,il n'y a que moi!!

Demain encore 27km pour rejoindre Yffiniac, je n'ai pas encore regardé la meteo ni le parcours, j'ai le temps ce soir...

Bonne soirée à tous 

Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!
Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!

Juste 2h de soleil pour une journée sans pluie certes mais "blanche" et que d'escaliers!!

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 11 Avril 2018

Après mon Diner au calme hier soir et une nuit qui le fut tout autant, réveil en douceur pour un départ dans la brume mais dans une certaine "tiédeur" . Ce matin je remonte la baie de la Fresnaye jusqu'au fort de la latte.  Tout d'abord un peu en retrait puis en surplomb de la baie, je remonte mon sentier en lisière de sous bois. Par moment on se croirait dans le midi et si sur certaines photos je vous avais dit faire une randonnée dans le Var vous auriez eu un doute...Entre les eucalyptus, les pins et les chênes Liège on a pas l'impression d'être dans les Côtes d'Armor.

Je commence à sentir des odeurs agréables, on voit que le soleil pousse les arbres et les fleurs à sortir et le moins que l'on puisse dire c'est que je respire "bon". Le sentier est toujours aussi glissant et boueux par endroit, mais mes bâtons m'aident à me tenir debout. Ce tourne et ça retourne, et au détour de làpointebde la Cierge, je tombe presque nez à nez avec le Fort de la latte, planté là face à l'océan solide sur ses fondations, la vue est magnifique... Toute la matinée j'ai marché avec comme seul autres bruits que moi, celui de l'océan et des oiseaux. Tout à coup en arrivant sur le fort je tombe sur un troupeau de touristes Italiensen attente de visite du fort. Ça fait toujours un choc d'être soudainement confronté à un "amas" humain... A force de marcher sans rencontrer une âme, je m'étonne d'en rencontrer d'un seul coup autant!!

Le fort n'est pas encore ouvert et je continue mon chemin vers le cap Frehel. On trouve deux parties distinctes  sur le sentier, une premiere où pouss end des espèces forestières comme les fougères, l'aubépine les prunelliers et une seconde sur le grès sur laquelle on ne trouve qu'une lande rase avec des ajoncs et de la bruyère. Cette ensemble est fée toute beauté et le paysage grandiose. En avril c'est la,période de nidification qui a commencé et on peut trouver des Goélands, des  cormorans sans parler des mouettes bien sur. Ça "piaille" de tous les côtés et toutes les anfractuosités et autres plates-formes sont prises d'assaut. Les sites comme les îlots de la Fauconnière et l'Amas du cap  sont particulièrement prisés et surveillés en cette période, et les comptages ont commencé.

Le phare du Cap Frehel, majestueux du haut de ses 32 mètres domine l'océan de 96m...il a été reconstruit après la dernière guerre et il reste à ses côtés le vieux phare de la tour Vauban qui a fonctionné jusqu'en 1850 de mémoire... Je reprends mon sentier et me dirige d'abord vers Port au sud Est, que j'ai cherché mais qui en fait est juste un site qui porte ce nom, puis toujours en longeant l'océan, Plehérel-Plage et enfin Les Sables-d'or-les-Pins. Cette dernière portion étant un peu gâchée du fait d'une carrière en bord de mer et un passage par un chemin forestier qui s'est avéré être une "mare à boue". J'ai donc pris l'option bord de route...

J'aîun peu cherché ma maison d'hôte de la nuit qui se trouve sur les hauteurs des Sables d'or, un peu éloigné de tout moi qui doit trouvé à manger pour ce soir. Surprise en arrivant à la maison, le propriétaire est étonné de mon arrivée car il n'a rien dans son agenda...heureusement que j'ai toutes mes réservations sur mon téléphone...Il ne lui reste plus qu'à préparer ma chambre  qui n'est pas faite pendant que je vais prendre ma douche et très gentiment il me propose de m'emmener dans un super marché pour faire mes courses, à 8km de là... La maison d'hôte est tenue par des personnes âgées qui loue l'étage après avoir élevé leurs enfants. L'organisation n'est pas celle quenj'aîl'habitude de trouver, et l'intimité est différente mais tout ira bien...

Demain 27km au programme pour rejoindre Pleneuf Val André en passant par Erquy, la capitale mondiale de la coquille St Jacques, titre partagé avec St Quay Portrieux. J'espère garder la même météo que ces deux derniers jours car pour le moral c'est primordial...

Bonne fin de journée à tous.

Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...
Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...

Franchement des journées comme ça j'en veux tous les jours...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 10 Avril 2018

Le Diner fut sobre mais suffisant et la compagnie variée. Des personnes âgées qui viennent passer une semaine ou deux de vacances dans cette abbaye qui sert tout à la fois de lieu de retraite mais aussi de "centre de vacances". Il y a des activités proposées, beaucoup viennent  promener...tout le monde semble y trouver son compte. Un peu surpris par mon arrivée à table, j'ai expliqué mon voyage, parlé un peu de St Jacques de Compostelle, et un couple du Nord m'a raconté que l'un de leurs enfants était parti avec femme et enfants à St Jacques , puis 3 ans après à Jérusalem en vélo...c'était l'année précédent la guerre en Syrie. Comme quoi je suis un tout petit joueur...

Il a plu toute la nuit et vers 6h j'ouvre les rideaux pour voir la pluie tomber, déprimant. Mais à 8h au petit déjeuner, il ne pleut plus et les infos locales de la meteo donne des bonnes nouvelles avec temps couvert mais pas de pluie avant 17h...ce qui doit me laisser le temps d'arriver. Je me force un peu à manger plus ce matin car la journée risque d'être longue et fatigante.  En partant il fait frais mais sans plus ce qui me permet de ne pas partir trop couvert. 

Je dois descendre une grosse partie de la baie de l'Arguenon pour traverser le pont au Guildo où l'on peut voir les ruines du château de Gilles de Bretagne puis remonter la baie de l'autre côté jusqu'à St Cast-le-Guildo et sa pointe que je voyais hier en face de St Jacut...que de "Saint" dans ce pays. Mon sentier serpente à flanc de mer et j'y croise sur le sable nombre d'oiseaux dont je suis bien trop éloigné pour les inquiéter. C'est presque injuste de voir St Jacut juste en face si près et si loin. Le ciel s'éclaircit un peu ce qui me donne l'occasion de pouvoir admirer les îles prises hier de la Grande Roche mais face Ouest avec de belles plages qui se découvrent. Devant on peut voir les alignements de Bouchots qui attendent de finir dans nos assiettes! 

Le sentier est très changeant avec parfois des passages pour les "petits" et avec une constante, il monte et il descend sur un terrain glissant gorgé d'eau qui ruisselle de partout... Les bâtons sont comme  toujours indispensables pour maintenir mon équilibre. Cela étant je sens bien qu'il va falloir que je fasse attention à mon rythme malgré la distance à faire car ces "raides montées" répétitives sont usantes... A la plage des quatre Vaux, je sors du sentier pour obliquer vers un village où j'espère trouver une boulangerie pour mon déjeuner. Comme d'habitude maintenant, je me trouve un peu piégé sur la côte qui pour "nature" qu'elle est ne me permet pas de m'approvisionner... En essayant de garder mon cap, je fini par trouver un bourg avec une boulangère qui me fera un jambon beurre long comme mon bras... 

Je reprends ma route et rejoints le sentier à la plage de Pen Guen et je prends conscience que mes jambes sont fatiguées, que j'ai fait 17km et qu'il m'en reste presque autant à faire... Donc je décide de couper et de pas aller jusqu'au bout de la pointe de St Cast ce qui doit me faire "économiser" 3 bons kilomètres, c'est toujours ça !! Malheureusement mon guide et les cartes qui sont dessus ne sont pas assez précises, et je ne voyais pas cette langue de terre de St Cast aussi large. Quant aux panneaux indicateurs, ils sont, quand ils sont, uniquement faits pour ceux qui connaissent déjà le secteur... Donc ce que je pensais avoir gagné d'un côté je l'ai perdu de l'autre. Très mauvaise opération, d'où mes jambes ratatinées ce soir!! 

Je finis toujours par retomber sur mes pieds, même si ça leurs en coûtent, et mon Graal c'est Port-à-la-Duc au fond de la baie de la Fresnaye. Je me pose face à la baie pour déguster une partie de mon sandwich bien mérité. Le ciel est chargé mais il reste "ouvert" même si un vent frais raffraichi l'atmosphère. Je ne m'attarde pas trop car plus on attend pour repartir plus on a mal aux jambes. 

Je remonte sur Port Nieux en direction du Cap Frehel que je passerai demain, et je pose mon sac à mon hôtel du jour sous un beau soleil revenu. S'assoir sur la terrasse de ma chambre face au soleil, ça c'est ma récompense,  et étendre mes jambes est un pur bonheur. Elles sont raides comme des bâtons malgré les étirements. Ce soir je ne bouge pas et je dîne ici. Demain je me rends aux Sables d'Or les Pins qui a la,plus belle plage de la côte d'Emeraude. J'espère surtout que le temps va continuer à me gâter car je passe au cap Frehel sur ses falaises de grès rose de 70m de haut et qui possède une réserve ornithologique magnifique. Et Avril est un bon mois car c'est le début de la nidification des oiseaux de mer. Sans aller les déranger je devrais avoir un beau spectacle. Cerise sur le gâteau, si je ne me perds pas je ne devrais faire que 23 km pour rejoindre ma chambre d'hôte.

Bonne  soirée à tous.

PS: Un bon dîner, tout seul, de toutes façons il n'y a personne nul part ici...et la pluie qui tombe à nouveau!!

La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !
La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !

La lumière est venue progressivement éclairer cette jolie baie. On trouve toujours de belles demeures ici mais aussi des noms de lieu-dit étonnant. Les deux chevaux pensaient que j'avais sûrement de la nourriture pour eux et le paon n'a pas fait la roue quand je suis passé !

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 9 Avril 2018

Nuit calme dans mon mobile home, il faut dire qu'on est pas nombreux au camping, mais quand même il y a des touristes courageux... Par contre quand j'ouvre mes volets j'ai la surprise de ne voir qu'à 50 mètres... On baigne dans le brouillard , il va falloir allumer les feux sur les falaises pour se repérer.! Mais il ne pleut pas contrairement aux annonces de la veille. Je regarde sur internet la météo locale qui me donne des raisons d'être optimiste car si tout va bien j'aurais de la brume toute la matinée avec un risque de pluie seulement à partir de 15h, ce qui me donne le temps d'arriver sans être douché...

J'ai refait mon parcours hier soir et je crois que dans mon premier calcul j'ai compté mon parcours en partant de St Lunaire et non St Briac ce qui donne 27km alors qu'en fait je ne devrais en faire que 20... A priori bonne nouvelle si je ne me suis pas trompé à nouveau, mauvaise préparation... On ne voit pas grand chose en franchissant le Fremur et l'estuaire de St Briac est blanc...on ne verra  pas plus dans la baie de Lancieux. On distingue à peine les îles en face et sur le sentier où il n'y a personne sauf moi on se croirait perdu sur une île sans habitant et sans bruit. Seules  les fleurs qui bordent le sentier illuminent ce début de matinée. Les indications des panneaux ne sont pas plus clairs que mon guide quand je le lis de travers...une premiere indication me donne la pointe du Chevet à10km, puis une seconde 2km plus loin me donne 9,8km et une troisième au fond du marais après 45minutes de marche m'indiquera à nouveau 10km...

Bon c'est pas grave tout ça , j'avance au calme dans la baie de Lancieux que je dois contourner. Pas un bruit, c'est marée basse et la mer est loin, quelques oiseaux mais peu nombreux ce matin, juste le bruit de mes pas dans le sable ou dans l'herbe. Il fait doux avec cette brume et je marche bien. En face de moi de l'autre côté de la baie il y a St Jacut de la mer et son église que je retrouverai plus tard. Il serait tentant de traverser et de rejoindre le village directement, mais je n'ai pas envie de rester ensablé ou embourbé au milieu de la baie, je reste donc sur mon chemin. Je croise bien du matériel de char à voile ce qui veut dire qu'il faut tout de même une surface dure en dessous, mais eux doivent savoir où ils vont. 

Je sors de cette zone de confort par le fond de la baie, on y croise encore quelques gabions, mais surtout le chemin se transforme en "vasière" et il devient de plus en plus compliqué d'avancer. J'étais content mes chaussures étaient sèches!! Ils appellent ça le Schorre, une zone de vase durcie couverte par la végétation et atteinte par la mer seulement aux fortes marées. Sauf qu'aujourd'hui ce n'est pas la marée qui est passée mais la pluie des jours précédents...ce qui donne l'impression de marcher ( seconde leçon...) sur du Slikke qui est de la vase trop longtemps submergée...bref je patauge et c'est des bottes qu'il me faudrait!!

Apres 3km je sors enfin de ce cloaque, et en passant devant le château de Beaussais je crois, je retrouve un peu de "civilisation piétonnière" c'est à dire que je peux à nouveau marcher sans palmes. Une petite biquette et quelques plages plus loin, je me retrouve à St Jacut de la mer juste à côté de la pointe du Chevet où je peux vers 13h30 manger mon sandwich presque au soleil.

Le ciel s'obscurcit et avant de prendre possiblement de l'eau sur la tête je me dirige vers mon point d'arrivée pour la nuit à L'abbaye. Ici c'est "grand luxe" avec ma petite chambre chauffée et mon lit avec mes affaires de toilette qui m'attendent. Ce soir je dîne avec tout le monde et je serai "placé"... En arrivant je n'ai vu que des personnes âgées... Mais cerise sur le gâteau, j'ai un goûter à 16h30, et la dame à l'accueil m'a dit de ne pas le manquer, ils sont adorables...

Demain par contre j'ai refait les comptes et c'est bien 33km que j'ai à faire pour aller à Plevenon. J'espère que le temps sera aussi clément avec moi qu'aujourd'hui...

Bonne soirée  à tous

PS: Je remonte de mon goûter...le thé avec une vraie infusion de menthe était délicieux... Pour ce qui est des "clients" j'ai l'impression d'être dans une maison de retraite... Je me demande avec qui je vais être placé ce soir??

Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...
Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...

Peu de lumière mais juste ce qu'il fallait à l'arrivée et surtout pas de pluie...quelle chance! Si vous regardez bien sûr la photo du Rocher on voit des Pingouins Torda...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0

Publié le 8 Avril 2018

Fin d'après midi relax et soirée tres agreable avec mes amis que je remercie encore pour leur accueil. Comme je vous l'ai dit la météo des prochains jours n'est pas réjouissante, et si pour les "parisiens" le dimanche sera ensoleillé , de mon côté le ciel n'est pas clément... Dès le réveil je vois par la fenêtre l'eau tomber avec un ciel bas et gris. Je me prepare donc en conséquence avec la housse sur le sac et le poncho sur ma veste de pluie. Mais je sais d'avance que cela ne résistera pas à 4 ou 5h de pluie...

Gentiment Henri me descend jusqu'au barrage de la Rance, cela me fait économiser 3km sur les 26 prévus pour rejoindre Saint Briac. Je ne sais pas si ce sont les tempêtes hivernales ou tout simplement l'impact habituel de l'hiver sur le sentier, mais beaucoup de tronçons sont fermés pour cause de réfection, et je dois faire des détours régulièrement pour éviter ces zones de travaux. C'est le cas en montant sur Dinard et je ne récupère la digue promenade que tardivement et je traverse donc les abords de Dinard en suivant la route, ce qui n'est pas très agréable, mais qui me permet de ne pas "gadouiller" sur le sentier et surtout je dois essayer de trouver un magasin d'alimentation ouvert un dimanche matin pour me faire à Diner ce soir et petit déjeuner demain dans mon mobile home...et dans ce pays de bonnes nourritures ce n'est pas simple en cette saison.

Arrivé dans le centre ville que je connais un peu, j'hésite entre aller jouer au Casino et gagner mes 3 prochaines semaines au centre de thalasso de Dinard et faire mes courses au Carrefour City, j'ai peut être loupé quelque chose!! Mon choix étant fait, il faut que j'assume et une fois mon approvisionnement fait je repars sous la pluie qui ne cesse de tomber. Par chance il n'y a pas de vent, cela aurait pu être pire... La tête des promeneurs qui me croisent m'amuse beaucoup, ils ont l'air de se demander ce que fait ce grand crétin en short et poncho sur le sentier de corniche qui m'emmène vers St Lunaire. Tout le monde est protégé de la tête au pieds avec force parapluie, et moi je ruisselle! Je sors peu mon appareil photo sauf quand je trouve un petit abri, et je commence à sentir l'humidité s'infiltrer sous mon poncho... À changer pour la prochaine promenade!  Vous dire que je croise peu de monde est un euphémisme, 6 personnes en 10km, distance entre Dinard et St Lunaire. Il faut dire que les splendides villas du bord de mer sont toutes fermées et vides, je commence à comprendre que j'ai sûrement fait une erreur en partant en cette saison... C'est dommage car avec un peu de lumière on verrait mieux l'estuaire de la Rance et St Malo juste en face et au loin le cap Frehel. 

Le sentier est rendu très glissant par l'eau qui ruisselle et je suis comme toujours heureux d'avoir mes bâtons qui m'empêchent de partir les 4 fers en l'air. Je passe le centre de St Lunaire, où il n'y a pas foule c'est le moins qu'on puisse dire et je me dirige St Briac en longeant le Golf, où contre toute attente de ma part, nombreux sont les amoureux de la petite balle blanche à tenter le swing sous la pluie...Des plus fous je ne saurais dire si c'est eux ou moi!! 

Encore un petit effort et je vois la direction de mon camping pour ce soir et je suis ravi d'y arriver...et de trouver la réception fermée ...ouverture le dimanche à 15h!!  Humide comme je suis je n'ai pas l'intention de rester 1h à attendre sous un auvent.  Après quelques coups de téléphone, le problème se règle tout seul, il y a une boîte au lettre pour les arrivées décalées, j'avais pris soin de prévenir du créneau horaire de ma probable arrivée, et une enveloppe m'attendais avec la clé de mon mobile home. Ouf il a été mis en chauffe et une douce chaleur m'attend à l'intérieur. Je n'ai plus qu'à me prêter à mon cérémonial préféré, douche chaude lavage et séchage, pour déguster les deux sandwichs au jambon italien avec du pain aux algues que Florence m'a gentiment préparé ce matin, un regal... 

Pendant que mes affaires sèchent, je profite d'une interruption de la,pluie pour partir faire un tour de Saint Briac, très joli village mais désert avec la moitié des maisons fermées, et accessoirement trouver une boulangerie ouverte, il y en a deux ici, car j'ai oublié d'en acheter ce matin...eh bien je me passerai de pain ce soir et au petit déjeuner car même si le panneau sur les devantures indiquent " fermeture le mercredi" eh bien quand je suis là c'est fermé aussi le dimanche après midi. 

Juste le temps de rentrer au chaud et la pluie se remet à tomber, je ne ressortirai que demain matin. Avec un peu de chance il pleuvra moins, je peux rêver, pour faire mes 27km qui me mèneront à Saint Jacut de la mer à l'Abbaye où je vais dormir.

Bon courage à tous ceux qui vont encore souffrir avec la SNCF demain et bonne fin de week-end!

Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...
Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...

Que d'eau...et c'est dommage car avec un peu de soleil, le panorama serait magnifique. Là où je suis étonné c'est qu'il y a toujours des gens sur ou dans l'eau, meme avec ce temps?? Les dernières photos montrent mon hôtel du soir...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierre -Guy

Repost0